ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 11–2003: Signature des contrats relatifs au développement du petit lanceur Vega et du démonstrateur de l'étage propulsif perfectionné P80

25 février 2003

L’ESA a signé aujourd’hui avec la société ELV (European Launch Vehicle) un contrat portant sur l’achèvement de la phase de développement du programme de petit lanceur européen Vega. De son côté, le CNES a signé avec FiatAvio, au nom de l’ESA, un contrat relatif au développement du démonstrateur de l’étage propulsif à ergols solides perfectionné P80.

La signature des contrats a eu lieu sur le site de FiatAvio à Colleferro, près de Rome, en présence de représentants du gouvernement italien, de l’ESA, de l’Agence spatiale italienne (ASI), d’Arianespace, du CNES et de la société ELV.

Le lancement de la première étape du programme Vega avait été décidé en juin 1998 par le Conseil de l’ESA. Les pays participants avaient approuvé le financement des programmes P80 et Vega en décembre 2000.

L’Italie est le chef de file du programme Vega, qu’elle finance à hauteur de 65 %. Les autres pays participant au financement de Vega sont la Belgique (5,63 %), l’Espagne (5 %), la France (12,43 %), les Pays-Bas (3,5 %), la Suède (0,8 %) et la Suisse (1,34 %). La Belgique, la France, l’Italie et les Pays-Bas contribuent également au programme P80.

ELV, société dont FiatAvio détient 70 % du capital et l’ASI 30 %, est le maître d’œuvre du lanceur Vega. La maîtrise d’œuvre du P80 a été confiée à FiatAvio.

La configuration retenue pour Vega est celle d’un lanceur constitué de trois étages de propulsion à poudre (premier étage P80, deuxième étage Zefiro 23, troisième étage Zefiro 9) surmontés d’un module à propulsion liquide, dénommé AVUM.

Vega devrait pouvoir placer 1500 kg sur orbite circulaire à 700 km d’altitude. Il sera lancé depuis le port spatial de l’Europe à Kourou, en Guyane française. Le premier tir de qualification est prévu à la mi-2006.

Arianespace sera l’exploitant commercial du lanceur et compte sur un rythme de trois à quatre lancements annuels.

Le P80 servira à la fois de premier étage pour Vega et de banc d’essai technologique pour le futur étage d’accélération à poudre d’Ariane 5.

La gestion du contrat Vega et la cohérence d’ensemble des opérations seront assurées par une équipe de projet intégrée (IPT) composée de membres de l’ESA et des agences spatiales italienne et française (ASI et CNES). Cette équipe sera basée à l’ESRIN, établissement de l’ESA situé près de Rome.

Quant au programme d’étage P80, également placé sous la direction de l’IPT, il sera géré par une équipe projet CNES comprenant des membres de l’ESA et de l’ASI. L’équipe P80 sera implantée dans l’établissement du CNES à Evry.

Ces contrats de développement se montent à 221 Meuros pour le lanceur Vega et à 40 Meuros pour l’étage P80.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Simonetta Cheli

ESA/ESRIN

Tél. +39.06.9418.0350

Fax : +39.06.9418.0352

Pour plus d’information:

ESA, Service des Relations avec les Médias
Tel: +33(0)1.53.69.7155
Fax: +33(0)1.53.69.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

21


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.