ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 67–2003: Une course de 3010 km entre Darwin et Adélaïde en Australie, sans carburant !

17 octobre 2003

Le 19 octobre 2003, 30 voitures de course d’un type particulier se bousculeront sur la ligne de départ du 7e « Défi solaire mondial » à Darwin (Australie). On peut être certain qu’après sa victoire remportée en 2001 avec la voiture solaire Nuna I, la Nuon Solar Team des Pays-Bas fera tout son possible pour conserver son titre.

Composée de 12 étudiants de l’Université de technologie de Delft et de l’Université Erasmus de Rotterdam, cette équipe est bien décidée à battre le record du monde et à réaliser une moyenne de 100 km/h, ce qui améliorerait sa performance de 91,81 km/h en 2001. Nuna II utilise des technologies spatiales de pointe, issues du Programme de transfert de technologie de l’ESA, qui lui permettent en théorie d’atteindre une vitesse maximale supérieure à 170 km/h.

La coque extérieure, dont l’aérodynamisme a été optimisé, est constituée de plastiques renforcés initialement conçus pour l’espace et qui lui confèrent à la fois sa légèreté et sa robustesse. La structure principale est en fibre de carbone renforcée et en aramide, lequel est un matériau utilisé dans les satellites et également, aujourd’hui, dans certains équipements très performants comme les gilets pare-balles.

La coque de la voiture est recouverte de photopiles triple jonction à l’arséniure de gallium, développées pour des satellites et qui offrent les meilleures performances. Ces photopiles font actuellement l’objet d’essais à bord du satellite SMART-1 qui a été lancé vers la Lune le 28 septembre dernier. Nuna II est également munie de capteurs du point de puissance maximale, lesquels sont de petits dispositifs garantissant une répartition optimale d’énergie entre la batterie et les photopiles, même dans les zones d’ombre et par temps nuageux.

« Est-ce qu’ils gagneront ? Je pense qu’il y a vraiment de fortes chances qu’ils remportent cette course » déclare Wubbo Ockels, premier astronaute néerlandais, qui enseigne aujourd’hui à l’Université de Delft. « Ils ont travaillé dur et sans jamais ménager leur peine ! »

Pour gagner son pari, cette équipe d’étudiants a fait appel à différents partenaires. Ainsi, outre un soutien technique par le biais de son Programme de transfert de technologie, l’ESA a fourni une aide plus générale dans le cadre de son Bureau Projets éducatifs. Quant à la compagnie d’électricité néerlandaise Nuon, elle est le principal sponsor de l’équipe.

Il sera possible de suivre cette course sur le site suivant : www.esa.int

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Défi solaire mondial / World Solar Challenge

Michele Manno

Tél. : + 61(0) 884 63 46 95

Courriel : Manno.Michele@saugov.sa.gov.au

http://www.wsc.org.au

Programme de transfert de technologie de l’ESA

M. Pierre Brisson

Tél. : + 31 71 565 4929

Courriel : re.brisson@esa.int

http://www.esa.int/technology/

Département Communication de l’ESA

Tél. : + 31 71 565 3007

Courriel : michel.van.baal@esa.int

Nuon Solar Team

Koen Koster

Tél. : + 61 (0) 4 19 82 84 25

Courriel : koen@nuonsolarteam.com

Pour plus d’information:

Service des Relations avec les Médias
Tel: +33.(0)1.5369.7155
Fax: +33.(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

10


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.