ESA

Back to Index

English  |  German

N° 46–2016: Appel aux médias : Conférence de presse avec Thomas Pesquet depuis la Station spatiale internationale

20 novembre 2016

L’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet est arrivé tôt ce matin sur la Station spatiale internationale avec ses compagnons Oleg Novitsky et Peggy Whitson. Sa mission dans le complexe orbital durera six mois.

Mercredi 23 novembre, Thomas appellera le Centre des astronautes européens depuis la Station spatiale internationale pour participer en direct à une vidéo-conférence avec les médias, qui durera de 13h00 à 15h00 TU (14h00-16h00 heure de Paris).

Les médias sont invités à y prendre part et à visiter les installations ESA d’entraînement des astronautes à Cologne (Allemagne).

Cet événement sera retransmis en direct sur internet.

www.esa.int/ProximaLive.

 

Accréditation:

Pour participer à la conférence de presse, veuillez envoyer un email à : alessandra.vallo@esa.int

 

Mission Proxima

Il s’agit de la neuvième mission de longue durée d’un astronaute de l’ESA. Elle tire son nom de l’étoile la plus proche du Soleil, comme les missions précédentes d’astronautes français, qui reçoivent des noms d’étoiles et de constellations.

Thomas conduira plus de 50 expériences scientifiques pour le compte de l’ESA et du CNES (l’agence spatiale française) et participera à de nombreuses activités de recherche pour les autres partenaires de la Station.

Participer à des projets éducatifs et susciter des vocations chez les plus jeunes sont deux autres objectifs importants de la mission de Thomas ; ce dernier a bien l’intention de faire de Proxima une mission passionnante pour tous ceux qui le suivront sur les réseaux sociaux et de permettre au grand public de mieux connaître les métiers des domaines scientifique et spatial.

 

À propos de l'Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens d’Europe et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Vingt d’entre eux font également partie de l’Union européenne (UE).

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour toute autre information, veuillez contacter :

Bureau Relations avec les médias de l’ESA

Tél.: +33 1 53 69 72 99

Courriel : media@esa.int


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

485


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.