ESA

Back to Index

English  |  German

N° 10–2018: Appel aux médias : dernier coup d’œil sur le satellite d’étude des vents de l’ESA, Aeolus

17 mai 2018

Équipé d’une technologie laser de pointe pour étudier les vents qui parcourent le globe, le satellite de l’ESA Aeolus sera bientôt expédié en Guyane en vue de son lancement.

Il s’agit là de la première utilisation d’un laser UV pour réaliser de telles mesures depuis l’espace.Les représentants des médias sont invités à venir découvrir ce satellite hors du commun dans la salle blanche du site toulousain d’Airbus Defence and Space (France) le 5 juin 2018. Après quoi, il sera conditionné pour son voyage.

Aeolus sondera l’atmosphère avec un laser puissant et devrait ainsi nous aider à mieux comprendre les dynamiques au niveau des tropiques et les processus influant sur la variabilité du climat, mais surtout à améliorer les prévisions météorologiques.

Compte tenu de l’incidence du temps sur de multiples aspects de nos vies, l’importance de prévisions précises pour des secteurs économiques comme l’agriculture, la pêche, le bâtiment et le transport est indéniable, sans compter que, de manière générale, les bulletins météorologiques facilitent la planification des activités sur un horizon de quelques jours. Si les prévisions ont considérablement gagné en qualité au cours des dernières années, les météorologues ont le plus grand besoin de données sur le profil mondial des vents afin de les améliorer encore.

Les représentants des médias sont invités non seulement à visiter la salle blanche, occasion unique d’admirer une technologie spatiale dernier cri, le premier lidar à vent sur le point d’être lancé en orbite, mais aussi à assister à de brèves présentations faites par des spécialistes de l’ASE et d’Airbus ayant travaillé sur cette mission. Ils auront en outre la possibilité de s’entretenir avec des acteurs du projet.

 

Programme

(tous les horaires sont donnés en heure de Paris)

11h00  Allocution de bienvenue chez Airbus

Mathilde Royer Germain, Directrice de la branche observation de la Terre, navigation et science au sein d’Airbus Space Systems

 

11h10 Aeolus et les programmes d’Observation de la Terre de l’ESA

Josef Aschbacher, Directeur Programmes d’observation de la Terre de l’ESA

 

11h20 Aeolus – préparation du lancement
A. Elfving, responsable du projet Aeolus, ESA

R. Wimmer, responsable du projet Aeolus, Airbus

11h45 Aeolus – étude des données  
 A. Straume, responsable scientifique d’Aeolus, ESA

 A. Dabas, utilisateur de données d’Aeolus et membre du groupe consultatif de la mission Aeolus, Météo-France

 

12h10 Séance de questions-réponses         

                                                               

12h30 Buffet            

 

13h30 Visite de la salle blanche « Astrolabe » (possibilité de filmer)

 

14h30 Créneaux pour les entretiens, échanges informels

 

15h00 Fin

 

Accréditation

Les personnes désireuses de participer à cet évènement devront faire leur demande par écrit à l’une des adresses suivantes : Brigitte.kolmsee@esa.int ou Guilhem.g.boltz@airbus.com d’ici le 22 mai.

Une copie de la carte d’identité/du passeport du visiteur devra être jointe à chaque demande et le matériel vidéo et photo devra être déclaré au moment de l’inscription.

 

Lieu :

Airbus – Toulouse
31 rue des cosmonautes, Z.I. du Palays

 

Pour plus d’informations sur Aeolus, visitez la page www.esa.int/aeolus

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte 22 États membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour toute autre information, veuillez contacter :
Bureau Relations avec les médias de l’ESA
Courriel : media@esa.int
Téléphone : +33 1 53 69 72 99

 


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

133


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.