Dimanche 25 août 2002 : en route pour l'Amérique

US laboratory mock-up Houston
Une maquette complète de la station spatiale
25 août 2002

Aujourd'hui, je quitte la Russie pour les USA. J'y resterai jusqu'au 12 septembre. A partir de demain, je suis à l'entraînement au NASA Johnson Space Center (JSC) à Houston, Texas, sur le segment américain de l'International Space Station (ISS).

Lundi 26 août : à l'entrainement à Houston

Au Johnson Space Center, tout semble plus important qu'à la Cité des Etoiles, près de Moscou. Les halls d'entraînement offrent plus de volume et on y trouve une maquette complète de la station spatiale. En Russie, on ne dispose que de la réplique du segment russe de l'ISS. Ici, aux USA, les modèles des éléments russes sont plus ou moins exacts. Evidemment, c'est l'occasion de rencontrer d'autres astronautes à l'entraînement. Plusieurs d'entre eux se sont empressés de m'aider.

Aujourd'hui et demain, je fais connaissance avec ce qui est à la disposition de l'équipage à bord de la station pour les situations d'urgence et lors des procédures de sécurité : masques à gaz, extincteurs, trajets d'évacuation. J'apprends à réagir quand survient un problème. Vous pouvez comparer cet entraînement à ce que j'ai fait en Russie il y a une semaine. Mais, cette fois, il s'agit de la partie américaine de l'ISS. Le chanteur pop Lance Bass participe aussi à l'entraînement. Il est question qu'il occupe le troisième siège à bord du Soyouz TMA-1, aux côtés du commandant russe Sergueï Zaliotine et de moi-même, pour un lancement qui est prévu le 28 octobre (*).

Mercredi 28 août : apprentissage avec les ordinateurs et l'équipement médical

Safety training Houston
Les procédures de sécurité

Un autre volet de mon entraînement est de me familiariser avec les "crew support computers" américains à bord de la station. Nous étudions les possibilités qu'ils offrent, quelles procédures dont il faut tenir compte, pour quelles tâches on peut les employer. Ces ordinateurs sont à la disposition de l'équipage pour différentes tâches. D'une part, les contrôleurs au sol les utilisent pour envoyer le planning journalier, ainsi que des bulletins qu'on appelle les "daily notes". Ces notes quotidiennes signalent des activités d'un intérêt particulier et les affaires essentielles dont il faut s'occuper pendant tel ou tel jour.

L'ordinateur me donne aussi toutes les consignes, comme celles dont j'ai besoin pour les expériences avec le Microgravity Science Glovebox (MSG). Je peux par ailleurs m'en servir pour recevoir et adresser des e-mail, comme pour rédiger des documents. C'est surtout important pour l'équipage principal qui reste à bord de l'ISS pendant des mois. Pour moi et mon commandant de bord, comme pour les équipages de visite, le plus important est d'avoir le planning quotidien parce que nous ne restons pas longtemps dans l'espace.

Medical training Houston
Je me familiarise avec l'équipement médical à bord de la station spatiale

De plus, je me familiarise avec l'équipement médical à bord de la station spatiale. J'aurai à le mettre en oeuvre là-haut. A présent, j'ai une bonne idée de cet équipement à bord. Si une anomalie se produit, je peux demander à Peggy Whitson ou à Valeri Korzun, qui sont respectivement le commandant et l'ingénieur de bord de l'équipage principal n°5 qui habite l'ISS. Ils ont reçu une formation spéciale sur ce sujet.

Vendredi 30 août : au travail avec le Microgravity Science Glovebox

Je dois ici parfaire une formation complète avec le modèle réel d'entraînement du Microgravity Science Glovebox (MSG). Je passe plus de temps sur tous les détails et sur toutes les procédures que lors de mon entraînement à l'ESTEC, aux Pays-Bas. J'apprends ce jour à faire fonctionner le MSG proprement dit, tandis que, la semaine prochaine, je testerai les expériences que je suis chargé de réaliser en impesanteur. Puis, il y aura une simulation intégrée avec tous les centres de contrôle au sol, comme cela se fera pratiquement pendant la mission.

Samedi 31 août : visite des dauphins dans la baie de Galveston

MSG training Houston
Le modèle réel d'entraînement du Microgravity Science Glovebox

Ici, aux Etats-Unis, nous sommes vraiment trop occupés. Néanmoins, nous prenons du temps pour nous relaxer. Aujourd'hui, en compagnie du commandant Sergueï Zaliotine et avec sa doublure Youri Lonchakov, je suis allé à la Baie de Galveston, qui est à une demi-heure en voiture de Houston. Nous avons pris le ferry vers l'île de Galveston et y avons admiré les dauphins. Le soir, nous avons partagé un dîner amusant avant de rentrer à Houston.

(*) Une dépêche officielle a, le 3 septembre, annoncé que Lance Bass ne volerait pas en octobre à bord du Soyouz TMA-1.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.