Le métier d’astronaute

Quand avez-vous désiré devenir astronaute pour la première fois ?
J'ai eu cette vocation lorsque j'ai vu s'envoler le Space Shuttle pour la première fois. C'était en 1981. J'étais en train de faire des études à l'Ecole militaire. Columbia fut la première navette à effectuer ce vol. Je me suis dit alors: "Voila ce que j'aimerais faire aussi". J'y ai pensé puis, quelques mois plus tard, j'ai écrit à la NASA pour demander ce que je devais faire pour devenir un astronaute. J'ai reçu une réponse. On me disait qu'il fallait avoir une bonne formation mais que j'avais besoin de plus d'expérience.

Envisagez de faire plusieurs missions dans l'espace ? Comment voyez-vous votre carrière ultérieure dans l'espace ?
Evidemment. C'est bien mon intention et ce fut toujours mon intention de devenir un astronaute professionnel. C'est déjà un grand événement, si on peut faire d'abord une brève mission pour avoir l'expérience de l'espace et de la station spatiale internationale ISS. Des missions, comme mon vol taxi en Soyouz, permettent d'acquérir un savoir-faire pour des missions spatiales et à bord de la station. J'espère que, plus tard, je pourrai accomplir un vol de longue durée comme membre de l'équipage principal à bord de l'ISS. Il s'agira de rester à bord pendant 3 ou 4 mois, voire davantage. J'aimerais vraiment le faire. Peut-être ce sera possible quand l'Europe aura son propre laboratoire Columbus fixé sur l'ISS en 2004.

Que pense votre famille de votre vol spatial ?
Pour cette aventure, je suis bien soutenu par ma famille. En particulier, ma femme et mes enfants sont mes meilleurs supporters. Ils suivent tout avec beaucoup d'intérêt. Mais il est malaisé de combiner certains éléments de la vie familiale. Ainsi je m'entraîne à Moscou, alors que ma famille vit en Belgique. J'essaie de revenir à la maison régulièrement. A d'autres occasions et souvent, je téléphone. On peut aussi établir une connexion video pour contacter la famille. Ma famille est habituée. Déjà en 1991, quand j'étais candidat-astronaute, on parlait à la maison de voyager dans l'espace et du fait que je désirais être astronaute.

Peut-être que l'ISS sera le point de départ ou tremplin pour des missions interplanétaires. Aimeriez-vous faire un vol vers Mars ?
J'ai déjà répondu à cette question à maintes reprises. En ce moment, j'ai une responsabilité comme père de famille. Même si, maintenant, il est malaisé de combiner cette responsabilité avec mon travail et ma fonction, que souvent je ne suis pas à la maison, c'est néanmoins faisable. Dans le cas d'une mission vers Mars, qui prend plusieurs années, ce sera difficile pour mes enfants, car ils me manqueront durant un périple aussi long. Sans doute que ça m'intéressera dans dix, quinze ou vingt années quand mes enfants auront leur propre vie et que j'aurai moins de responsabilité vis-à-vis d'eux.

Que signifie la profession d'astronaute pour vous ?
C'est quelque chose que j'ai toujours désiré faire. Je pense que c'est magnifique de pouvoir aller dans l'espace. De façon plus générale, je crois que l'humanité s'efforce toujours d'aller de l'avant, d'explorer et de voir plus loin. A mon avis, il faut continuer sur cette voie. La prochaine étape sera l'exploration de l'espace au-delà de la Terre, le retour vers la Lune, puis le voyage vers Mars et d'autres "terres" dans le système solaire.

Considérez-vous faire oeuvre de pionnier ?
Ce chapitre des pionniers de l'exploration de l'espace est derrière nous et je pense que c'est bien. De plus en plus de personnes sont capables d'aller dans l'espace. Nous devons accroître les opportunités de vol spatial pour en réduire les coûts élevés. Les décideurs peuvent alors se concentrer sur la poursuite de l'exploration de l'espace. Nous ne pouvons rester en orbite terrestre quand nous envisageons ce qui se passera dans vingt années et plus. Nous devons avoir le courage d'aller de l'avant.

Bien des jeunes souhaitent comme vous devenir astronautes. Que leur conseillez-vous ?
Le principal conseil à leur donner est de réussir une formation comme ingénieur, chercheur ou docteur. C'est très important si vous désirez devenir un astronaute professionnel. Puis, dans votre profession, vous devez mettre tout en oeuvre, pour rechercher les possibilités qui vous rapprochent de la recherche spatiale. Par ailleurs, vous pouvez essayer d'avoir une profession dans les activités qui concernent l'astronautique.

Last update: 1 octobre 2002

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.