Back to Index English German
Applications

N° 20–2018: Appel aux médias : invitation à suivre le lancement de la mission Aeolus

10 August 2018

Le satellite Aeolus de l’ESA, qui utilisera une technologie laser révolutionnaire pour mesurer les vents sur l’ensemble du globe, décollera le 21 août prochain du Port spatial de l’Europe à Kourou (Guyane française). La presse est invitée à assister à l’envol du dernier né des satellites d’observation de la Terre de l’ESA depuis le Centre européen d’opérations spatiales (ESOC) de Darmstadt (Allemagne).

Pour mesurer les vents depuis l’espace, Aeolus expérimentera une technique entièrement nouvelle basée sur un laser de forte puissance qui sondera les basses couches de l’atmosphère terrestre (jusqu’à 30 km d’altitude) afin de produire des profils verticaux des vents et de recueillir des informations sur les aérosols et les nuages.

Certes, nos prévisions météorologiques quotidiennes comportent déjà des informations sur les vents, mais les mesures directes sont trop parcellaires. Or les scientifiques et les météorologues ont besoin d’obtenir des données précises à intervalles réguliers sur les vents pour comprendre les systèmes qui influent sur le temps et le climat et améliorer leurs prévisions. Aeolus sera le premier satellite à leur fournir ces informations.

Le lancement du satellite à bord d’une fusée Vega est prévu le 21 août à 23h20 heure de paris (21h20 Temps universel).

Pour suivre les dernières actualités de la mission, rendez-vous sur le site : www.esa.int/aeolus

Compte twitter de la mission : #Aeolus

 

Suivre le lancement d’Aeolus en direct depuis le Centre européen d’opérations spatiales de l’ESA
Le programme, qui commencera à 22h00, comprendra de courtes présentations sur les objectifs scientifiques de cette nouvelle mission de mesure des vents, son instrument laser sophistiqué et la façon dont seront utilisées les données recueillies. Le lancement sera commenté en direct par les équipes présentes dans la salle de contrôle principale de l’ESOC et sur le pas de tir à Kourou. Des experts de la mission répondront aux interviews.

 

Programme (toutes les indications horaires sont en heure locale de Darmstadt)

 

20h30           Ouverture des portes

21h15            Séance de questions/réponses au Centre de contrôle de l’ESOC

22h00           Début du programme au Centre de presse de l’ESOC

Allocutions de bienvenue de Rolf Densing, Chef d’établissement de l’ESOC et Directeur des Opérations de l’ESA, et Philippe Goudy, responsible des projets d’observation de la Terre à l’ESA, suivies de présentations par des spécialistes de la mission et des météorologues.

 

22h50            Début de la liaison directe avec Kourou

23h20            Décollage d’Aeolus (retransmission en direct)

23h35            Pause/collation

00h30           Reprise de la retransmission en direct depuis Kourou : acquisition du signal

01h00            Fin du programme

 

Accréditation

Si vous souhaitez participer à cet événement, inscrivez-vous d’ici le vendredi 17 août au plus tard à l’aide du formulaire en ligne disponible à l’adresse suivante :

https://se.myconvento.com/public/event_register/do_register/2367916

 

Lieu

ESA–ESOC

Robert-Bosch-Straße 5

64293 Darmstadt

Allemagne

 

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte 22 États membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

 

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter :

Bureau relations avec les médias de l’ESA

Courriel : media@esa.int

Tél. : +33 1 53 69 72 99