Back to Index English German
Agency

N° 7–2018: Appel aux médias : l’ESA sera présente au Salon de l’aéronautique et de l’espace à Berlin

18 April 2018

L’ESA sera présente au Salon international de l’aéronautique et de l’espace (ILA), qui se tiendra du 25 au 29 avril sur le site du « Berlin ExpoCenter Airport ».

L’ESA, aux côtés du Ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie, du Centre aérospatial allemand (DLR) et de l’Association de l’industrie aéronautique et spatiale allemande, présentera aux visiteurs les avantages, les résultats et les orientations à venir des programmes européens et allemands dans tous les domaines d’activité spatiaux.

Le salon ILA accueillera les professionnels du mercredi 25 au vendredi 27 avril, puis il ouvrira ses portes au grand public durant le week-end. 

Les représentants des médias sont conviés à participer aux événements suivants au pavillon de l’espace, dans le hall 4 :

 

Mercredi 25 avril

11h00. La science au cœur des missions de l’ESA : Sentinelle 3B, retour d’échantillons martiens et Gaia

Le Directeur général de l’ESA exposera le rôle central des activités scientifiques dans les différentes missions de l’Agence, et le Directeur de l’observation de la Terre expliquera les enjeux scientifiques du lancement imminent du satellite Sentinelle 3B, qui aura lieu le soir-même. Le Directeur de la Science de l’ESA fera le point sur la deuxième série de données obtenues parGaia, qui nous livre des informations inédites sur la position de quelque 1,3 milliard d’étoiles, ainsi que sur les mouvements de ces dernières. Il expliquera en outre quelles sont les retombées scientifiques attendues d’une mission d’exploration martienne.

  • M. Jan Wörner, Directeur général de l’ESA
  • M. Josef Aschbacher, Directeur des programmes d’observation de la Terre de l’ESA
  • M. Günther Hasinger, Directeur de la Science de l’ESA
  • M. Anthony Brown, Consortium de traitement et d’analyse des données de Gaia, Université de Leyde
  • Mme Antonella Vallenari, Consortium de traitement et d’analyse des données de Gaia, Université de Padoue

  

18h45–22h00. Lancement du satellite Sentinelle 3B

Venez assister à la retransmission en direct du lancement du satellite européen, depuis le cosmodrome russe de Plessetsk. Sentinelle 3B rejoindra son jumeau, Sentinelle 3A, et ce faisant contribuera au plus vaste programme de surveillance environnementale au monde. Des spécialistes de l’ESA, d’Eumetsat et de la Commission européenne présenteront le programme Copernicus, ainsi que les derniers résultats des missions Sentinelle.

 

Jeudi 26 avril

09h00–10h00. L’espace, un moteur de l’économie

Le domaine spatial est prêt à jouer son rôle de moteur de l’activité économique. L’ESA aide les sociétés privées à occuper une place de plus en plus importante dans le secteur spatial, et permettre à la société dans son ensemble de tirer parti de ses activités est au cœur de son projet. M. Jan Wörner, Directeur général de l’ESA, rencontrera les représentants de la presse pour parler des débats actuels en Europe sur des questions telles que la compétitivité, l’innovation grâce à la coopération, les applications et services spatiaux, l’exploration et l’ouverture aux activités commerciales.

 

10h15–10h45. La plateforme World Space Alliance

Un nouveau marché numérique verra le jour durant le salon ILA : la plateforme World Space Alliance mettra à disposition des données et des produits spatiaux issus des activités du programme Copernicus de l’ESA. Le partenariat entre cette dernière et le leader mondial du progiciel ouvrira la voie au développement d’applications commerciales géospatiales, ce qui rapprochera les méthodes traditionnelles dans le domaine de l’observation de la Terre et les sociétés spécialisées dans le numérique.

  • M. Josef Aschbacher, Directeur des programmes d’observation de la Terre de l’ESA
  • M. Thomas Reiter, Coordinateur interagences pour l’ESA
  • Mme Bianca Hörsch, Responsable de la stratégie numérique de l’E
  • M. Carsten Linz, Responsable de l’information, SAP Center for Digital Leadership

 

14h15–15h00. Exploration de la Planète rouge – prochaines étapes

Mars a de nombreux points communs avec la Terre, mais son évolution l’a conduite à devenir cette planète unique que nous observons aujourd’hui. Comprendre le passé de la Planète rouge nous aidera à mieux comprendre notre propre histoire. Des représentants des agences spatiales européenne (ESA), américaine (NASA), allemande (DLR) et française (CNES) débattront de leurs buts et de leurs projets en matière d’exploration de notre voisine, et ils dévoileront les dernières avancées dans ce domaine. La prochaine étape passionnante de l’exploration martienne sera une mission qui consistera non seulement à aller sur Mars, mais aussi à en revenir, afin de rapporter des échantillons qui seront analysés dans des laboratoires sur Terre. 

  • M. David Parker, Directeur des Programmes de vols habités et d’exploration robotique de l’ESA
  • M. Thomas Zurbuchen, Administrateur associé, Direction des missions scientifiques de la NASA
  • Mme Pascale Ehrenfreund, Présidente du Directoire du DLR
  • M. Lionel Suchet, Vice-Président du CNES
  • M. Mark McCaughrean, Conseiller scientifique à l’ESA

      

15h00–15h45. Mission de météorologie de l’espace

La météorologie de l’espace peut peser sur des infrastructures et des activités cruciales pour l’économie sur notre planète. Une présentation sur la toute première mission européenne de surveillance de la météorologie de l’espace expliquera comment des données capitales permettront de repérer les éjections de matière coronale touchant la Terre, d’améliorer les prévisions sur leur heure d’arrivée sur Terre et d’accroître nos connaissances sur les régions actives du Soleil. 

  • M. Juha-Pekka Luntama, Chef du segment Météorologie de l’espace du Programme de surveillance de l’espace de l’ESA
  • Représentants de partenaires industriels et du secteur aéronautique

      

Vendredi 27 avril

11h15–12h15. Quel avenir pour l’exploration spatiale européenne ?

Tandis que la Station spatiale internationale continue de faire avancer jour après jour la science, la nouvelle ère de l’exploration menée à l’échelle mondiale en est à ses prémices. La Lune et Mars sont les destinations de futures missions exaltantes, possibles grâce à des partenariats, à la fois entre des agences spatiales et avec des sociétés privées du monde entier. Les derniers succès et les perspectives du programme européen d’exploration spatiale feront l’objet d’un débat. 

  • M. David Parker, Directeur des Programmes de vols habités et d’exploration robotique de l’ESA
  • M. Timo Stuffler, Développement commercial, OHB System
  • M. Oliver Juckenhöfel, Chef des services en orbite et de l’exploration spatiale, Airbus Defence & Space
  • M. Alex Brown, Responsable pour le Royaume-Uni, Bureau européen de ressources en matière d’éducation spatiale (ESERO)
  • M. Mark McCaughrean, Conseiller scientifique à l’ESA

 

14h00–18h00. Journée des astronautes

Les présentations de Samantha Cristoforetti, Matthias Mauer, Thomas Reiter et Reinhold Ewald, tous membres du corps des astronautes de l’ASE, porteront sur la formation des astronautes, l’avenir des vols habités, les recherches scientifiques en microgravité et la coopération internationale dans l’espace.

N’hésitez pas à consulter le site Internet de l’ESA pour y trouver les toutes dernières nouvelles et des informations plus détaillées. 

Pour obtenir le programme complet des animations au pavillon de l’espace, parmi lesquelles diverses tables rondes et d’autres événements :

https://www.ila-berlin.de/en/topics/space/events

 

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour toute autre information, veuillez contacter :

Bureau Relations avec les médias de l’ESA

Courriel : media@esa.int
Tél. : +33 1 53 69 72 99