Back to Index English German
Agency

N° 16–2018: La BEI et l’ESA annoncent une collaboration en faveur de l’investissement dans le secteur spatial

10 July 2018

Ambroise Fayolle, Vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), et Jan Wörner, Directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), ont signé ce jour une déclaration commune au nom de leurs deux institutions.

À travers cette déclaration, la BEI et l’ESA affichent leur volonté de travailler de concert pour soutenir l’investissement dans le secteur spatial européen et contribuer ainsi à créer des conditions propices à la croissance et à la compétitivité des entreprises européennes sur la scène mondiale, tout en accompagnant la transition du secteur spatial vers l’ère du numérique et du new space.

 

« Je suis très heureux à la perspective d’approfondir encore la collaboration fructueuse que nous avons nouée avec l’Agence spatiale européenne, d’attirer de nouveaux investisseurs et d’améliorer l’accès des acteurs du spatial à l’investissement, a déclaré Ambroise Fayolle. La BEI soutient des projets d’investissement durables qui contribuent à la croissance et à l’emploi en Europe, en ciblant en priorité l’innovation et les compétences, y compris dans le secteur spatial, l’accès des petites entreprises au financement, les infrastructures et le changement climatique. »

 

Pour Jan Wörner, cette déclaration commune représente « un premier pas important ». « L’ESA, a-t-il souligné, assume depuis 1975 sa mission d’agence spatiale au service de l’Europe et de ses États membres, et elle a joué un rôle clé dans le développement d’un secteur spatial européen de rang mondial. Étant l’une des rares agences au monde à investir dans presque tout l’éventail des activités spatiales, l’ESA veille à ce que ses activités contribuent à une croissance intelligente, à la création d’emplois hautement qualifiés et à la mise au point de solutions permettant de répondre à de nombreux défis actuels dans des domaines tels que le changement climatique, l’énergie, les transports, la sûreté et la sécurité, ou encore l’agriculture. »

 

Les représentants des deux institutions ont insisté sur le fait que la BEI et l’ESA partageaient le même engagement en faveur du renforcement de la compétitivité de l’industrie européenne et du maintien d’un accès autonome à l’espace ainsi que d’infrastructures spatiales essentielles.

 

Mais ils ont également reconnu que le secteur spatial, dans lequel les acteurs institutionnels ont investi pendant des décennies, pouvait de moins en moins être considéré comme le pré carré de ces investisseurs. On observe en effet une implication croissante des acteurs commerciaux dans les activités spatiales à tous les niveaux de la chaîne de valeur : de la fabrication au transport en passant par l’exploitation des satellites et le développement de services commerciaux basés sur les signaux et les données satellitaires.

 

En mettant en commun leur expérience et leur savoir-faire, la BEI et l’ESA officialisent leur intention de travailler ensemble dans un même but : promouvoir une chaîne continue d’investissement au profit du secteur spatial européen en coopérant autour de plusieurs axes, notamment la sensibilisation des investisseurs au potentiel des activités spatiales en tant que moteur d’innovation et de croissance et le soutien aux acteurs du secteur spatial dont les perspectives de croissance à court ou moyen terme sont prometteuses. Un autre de leurs objectifs communs est d’améliorer l’accès des porteurs de projets spatiaux au financement, y compris grâce à des instruments communs adaptés.

 

Depuis l’année 2000, la BEI a fourni des ressources à l’appui d’importants projets dans les secteurs aéronautique et spatial, pour un investissement total de 5,4 milliards d’euros. Elle a notamment apporté son concours aux projets Alphasat (225 M€) et Soyouz en Guyane (120 M€) ainsi qu’à de nombreux programmes et systèmes de recherche-développement et d’innovation à travers l’Europe.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte 22 États membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

 

 

À propos de la Banque européenne d’investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI) est la banque de l’Union européenne. Institution de financement à long terme de l’UE, elle est la seule banque ayant pour actionnaires les États membres de l’UE, dont elle représente les intérêts. Elle travaille en étroite collaboration avec les autres institutions européennes pour mettre en œuvre la politique de l’UE.

Première institution financière multilatérale par le volume de ses prêts et de ses emprunts, la BEI apporte ses financements et son savoir-faire à l'appui de projets d'investissement solides et durables qui contribuent à la réalisation des grands objectifs de l’UE. Si la Banque concentre plus de 90 % de son activité en Europe, elle investit également à l’appui des politiques européennes d’action extérieure et de développement.

Pour en savoir plus sur la BEI : www.bei.org

Contacts presse :

Bureau relations avec les médias de l’ESA
Courriel : media@esa.int

 

BEI – Anne-Cécile Auguin
Courriel : a.auguin@eib.org
Tél : +352 621 361948