Back to Index English German
Applications

N° 15–2019: Une nouvelle mission de l’ESA va alimenter nos connaissances sur le climat

24 September 2019

Une nouvelle mission européenne, la mission FORUM (Far-infrared Outgoing Radiation Understanding and Monitoring) va ajouter une mesure critique permettant d’améliorer notre compréhension du changement climatique sur Terre.
Les mesures obtenues par le nouveau satellite permettront d’avoir une confiance accrue en l’exactitude des évaluations du changement climatique sur lesquelles se baseront les décisions politiques futures.

FORUM enregistrera les radiations dans l’infrarouge lointain émises depuis la Terre vers l’espace, au-delà des parties du spectre infrarouge qui sont actuellement mesurées. Les mesures aideront à étudier le bilan radiatif de la Terre, c’est-à-dire l’équilibre entre les radiations reçues, principalement du Soleil dans des longueurs d’ondes courtes, et celles émises, à la fois le rayonnement solaire réfléchi par la surface et les radiations émises par le système terrestre, pour la plupart dans des longueurs d’ondes plus grandes. Lorsque le bilan n’est pas équilibré, la température de la planète peut changer, entrainant des conséquences pour le climat. Les activités humaines ont altéré l’atmosphère, modifiant le comportement des éléments qui conservent la chaleur.
Plus de la moitié de l’énergie émise dans les grandes longueurs d’ondes se trouve dans la partie infrarouge lointain du spectre électromagnétique, qui sera mesurée pour la première fois par FORUM. Cela nous donnera une vue plus claire et plus détaillée de ce qui se produit à différentes altitudes de l’atmosphère et permettra un meilleur suivi des composants atmosphériques, tout particulièrement les nuages de vapeur d’eau et de glace.

Josef Aschbacher, directeur des programmes d'observation de la Terre de l’ESA, déclare : « FORUM va mesurer pour la première fois depuis l’espace la partie infrarouge lointain du spectre électromagnétique, ce qui nous permettra de mieux comprendre le bilan énergétique de notre planète. FORUM sera source de grandes retombées pour la science du climat. »
« Il est critique de mieux comprendre la complexité de notre système climatique et de combler nos lacunes; les conséquences du changement climatique sont considérables et touchent toutes les facettes de la société et du monde naturel. »
Le concept de la mission va maintenant être affiné, puis construit dans la perspective d’un lancement en 2026.

FORUM est le neuvième d’une série de satellites baptisée « les Explorateurs de la Terre ». Ceux-ci utilisent des techniques de mesure innovantes pour apporter un nouvel éclairage sur différents aspects du système terrestre et des interactions qui lient le système dans son ensemble. Ils sont conçus et construits dans le but de combler des lacunes dans nos connaissances identifiées par la communauté scientifique, et les scientifiques sont au cœur du processus de sélection et de développement.
FORUM et son concurrent, le concept SKIM (Sea-surface Kinematics Multiscale monitoring) ont été présentés et discutés en détail avec la communauté scientifique lors d’une rencontre de consultation des utilisateurs qui s’est tenue à Cambridge (Royaume-Uni) en juillet. Même si les missions avaient toutes deux un potentiel scientifique exceptionnel, le Comité consultatif pour l’observation de la Terre de l’ESA a recommandé FORUM en vertu de l’impact prévu de cette mission sur les modèles climatiques, identifiant  la prévision du climat comme une préoccupation majeure au niveau mondial.

Pour plus d’informations sur les Explorateurs de la Terre : http://www.esa.int/Our_Activities/Observing_the_Earth/The_Living_Planet_Programme/Earth_Explorers
Site internet de l’équipe de FORUM : https://www.forum-ee9.eu/
Rapport de sélection de FORUM : https://esamultimedia.esa.int/docs/EarthObservation/EE9-FORUM-RfMS-ESA-v1.0-FINAL.pdf

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.
L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.
L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.
L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.
En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.
Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.
Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.
Pour en savoir plus sur l’ESA :  www.esa.int / www.esa.fr

For further information:

Bureau Relations avec les médias de l’ESA

Email: media@esa.int

Tel: +31-71-5656409