Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
Les changements de climat
Sentinelle 5P en orbite autour de la Terre

La pollution atmosphérique visible en orbite

7 décembre 2017
Après son lancement, qui a eu lieu le 13 octobre dernier, le satellite Sentinelle 5P de l’ESA est actuellement en phase de tests opérationnels. Même si sa mission n’a pas encore officiellement commencé, il collecte déjà de précieuses données qui vont nous aider à mieux comprendre notre planète !

Le satellite Sentinelle 5P a été conçu pour étudier l’atmosphère (la couche d’air qui entoure notre planète). L’atmosphère, que nous respirons chaque jour, est un composant essentiel des systèmes climatiques de la Terre. Mieux la connaître est donc d’une importance capitale ! Sentinelle 5P est spécialisé dans l’analyse de la pollution atmosphérique. Les premières images que nous avons reçues rentrent dans le cadre de cette mission.
Les zones en rouge présentent les niveaux de dioxyde d’azote les plus élevés
Le satellite a détecté d’importants niveaux d’oxyde d’azote en Europe. L’oxyde d’azote est un gaz émis par les bus, les camions et d’autres véhicules. Il est également produit lors de la combustion de carburants fossiles comme le charbon. Sentinelle 5P a relevé des concentrations élevées de ce gaz néfaste à plusieurs endroits des Pays-Bas, dans la région de la Ruhr en Allemagne occidentale, dans la vallée italienne du Pô et dans plusieurs zones de l’Espagne.
Les zones les plus sévèrement impactées sont affichées en rouge (monoxyde de carbone)
Le monoxyde de carbone est un autre gaz qui peut s’avérer dangereux si nous en respirons trop. Sentinelle 5P a créé une carte mondiale des niveaux de monoxyde de carbone et en a trouvé d’importantes concentrations en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. La pollution de l’air est par ailleurs critique en Inde, où l’on trouve un grand nombre d’usines.

Le satellite Sentinelle 5P nous transmet des relevés très précis grâce à Tropomi, son capteur de haute technologie qui lui permet de cartographier les polluants atmosphériques à travers l’ensemble de notre planète. Dès que nous connaîtrons avec précision l’ampleur de la pollution de l’air, nous pourrons prendre des mesures appropriées pour réduire cette pollution.

Stefan Dech est le directeur des programmes d’observation de la Terre du Centre allemand pour l’aéronautique et l’aérospatiale (DLR). Il se déclare très satisfait des performances du satellite Sentinelle 5P : « Ces premières images sont stupéfiantes, d’autant plus que le satellite se trouve encore dans les étapes initiales de son déploiement opérationnel. L’instrument Tropomi du satellite répond à toutes ses promesses et va nous fournir des images de la pollution atmosphérique dans une résolution encore jamais vue. »

Que pensez-vous de la qualité de l’air à l’endroit où vous vivez ? Selon vous, le satellite Sentinelle 5P pourrait-il y trouver des traces de pollution ?

Le saviez-vous ? Chaque jour, les capteurs de Sentinelle 5P peuvent analyser l’ensemble de notre planète pour détecter des traces de pollution atmosphérique !

Copyright 2000 - 2017 © European Space Agency. All rights reserved.