Copernicus, 20 ans plus tard

Le lac Majeur et Baveno
22 juin 2018

Cette semaine est marquée par l’anniversaire des 20 ans de la signature du manifeste qui a permis la naissance du programme européen Copernicus pour l’environnement. Avec sept satellites Sentinelle en orbite qui livrent quotidiennement plusieurs téraoctets de données, Copernicus est le plus gros fournisseur au monde de données d’observation de la Terre.

Afin de marquer cette étape importante, de réfléchir aux réalisations de ce programme et de se tourner vers l’avenir, les commissaires européens, les fournisseurs de services, les directeurs de l’ESA et bien d’autres se sont réunis dans la petite ville italienne de Baveno sur la rive sud-ouest du lac Majeur, le lieu de naissance effectif de Copernicus.

Signé en 1998, le manifeste proposait la création d’un programme opérationnel de surveillance de l’environnement.

Tout juste vingt ans plus tard, Copernicus bat son plein, et fournit des services qui utilisent des données satellites afin d’aider à adresser des défis actuels comme l’urbanisation, la sécurité alimentaire, la montée des océans, la fonte des glaces polaires et bien sûr, le changement climatique.

Jan Wörner à Baveno

L’un des principes les plus importants de Copernicus est que toutes les données satellites obtenues sont fournies gratuitement et à n’importe qui dans le monde.

Johann-Dietrich Wörner, Directeur Général de l’ESA, déclare, “ Grâce à l’ensemble de ses partenaires, Copernicus a fait de remarquables progrès pendant ces vingt dernières années. Ce programme innovant pour l’environnement incarne notre conception d’un espace uni en Europe, ou, d’ailleurs, d’une Europe unie dans l’espace.

« Il unifie ce que nous faisons en intégrant l’espace dans notre société et dans notre économie, et façonne un secteur spatial européen plus compétitif. »

Quelques temps forts de Copernicus
Copyright 2000 - 2018 © European Space Agency. All rights reserved.