ESA

Back to Index

English  |  German

N° 37–2016: Appel aux médias : conférence de presse à l’approche de la session du Conseil de l’ESA au niveau ministériel (C-M 2016)

21 octobre 2016

Jan Woerner, Directeur général de l’ESA, rencontrera les représentants des médias lundi 7 novembre pour leur présenter la session du Conseil de l’ESA au niveau ministériel qui va se tenir prochainement.

Cette conférence ministérielle (C-M 2016) aura lieu à Lucerne (Suisse), les 1er et 2 décembre 2016. Les ministres chargés de l’espace des 22 États membres de l’ESA et du Canada se réuniront dans ce cadre pour décider des futures activités spatiales européennes.

La C-M 2016 sera l’occasion d’approfondir la vision d’un « espace uni européen » à l’ère 4.0.

La conférence de presse se déroulera au Siège de l’ESA, 8-10 rue Mario Nikis, 75015 Paris (France). Elle commencera à 8h30. Les portes ouvriront à 8h00. Un petit déjeuner sera servi.

Pour obtenir leur accréditation, les journalistes sont invités à s’inscrire à l’adresse suivante :

https://myconvento.com/public/event_register/do_register/1471749

avant mardi 2 novembre.

La conférence de presse ne fera pas l’objet d’une vidéotransmission en direct mais un enregistrement sera mis en ligne dans les 24 heures.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens d’Europe et du monde entier.

 

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Vingt d’entre eux font également partie de l’Union européenne (UE).

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour toute autre information, veuillez contacter :

Bureau Relations avec les médias de l’ESA

Tél.: +33 1 53 69 72 99

Courriel : media@esa.int

 


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

168


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.