ESA

Back to Index

English  |  German

N° 38–2015: Appel aux medias : dernière chance à saisir pour découvrir Sentinelle 3 !

9 octobre 2015

La construction du satellite Sentinelle 3A est maintenant achevée. À l’invitation de l’ESA, de la Commission européenne et de Thales Alenia Space, les représentants de la presse pourront venir admirer ce bijou technologique dans son écrin cannois, le 15 octobre prochain, avant qu’il ne soit expédié en Russie d’où il sera lancé. 

Des responsables de projet et des experts expliqueront comment ce satellite va révolutionner notre manière de mesurer des paramètres comme la topographie des mers ainsi que la température de surface et la couleur des océans, mers et terres émergées, afin d’améliorer les systèmes de prévision océanographique et météorologique.

 

Cette mission innovante s’intéressera aussi aux surfaces continentales, se consacrant à la cartographie de l’occupation des sols, à l’étude de la végétation et à la mesure de la hauteur des rivières et des lacs. Elle contribuera également à la détection et à la surveillance des incendies.

 

Sentinelle 3A sera le troisième satellite à être lancé dans le cadre du programme de surveillance et d’observation de la Terre Copernicus de l’Union européenne.

 

Il a été construit par un consortium industriel sous maîtrise d’œuvre de Thales Alenia Space et sera lancé en décembre par une fusée Rockot qui décollera du cosmodrome de Plessetsk, en Russie.

 

Des experts de l’ESA, de la Commission européenne, d’Eumetsat et de Thales Alenia Space interviendront lors de la conférence de presse du 15 octobre et commenteront la visite de la salle blanche.

Programme

10h30 Allocution de bienvenue

Donato Amoroso,

Directeur général, TAS-I,

Directeur général adjoint, TAS

10h45 Programme Copernicus Andras Roboz
Chargé de politique, DG Croissance, Commission européenne
11h00 Composante spatiale Copernicus Volker Liebig
Directeur des programmes d’observation de la Terre, ESA
11h15–11h45 Développement et exploitation de Sentinelle 3 Bruno Berruti
Chef du projet Sentinelle 3, ESA
Susanne Mecklenburg
Responsable de la mission Sentinelle 3, ESA
Yvan Baillion
Chef du projet Sentinelle 3, TAS
11h45–12h00 Rôle d’ Eumetsat dans la mission Sentinelle 3 Clemens Kaiser
Directeur Préparation des programmes et Développement, EUMETSAT
  Possibilités d’interviews   
  Visite de la salle blanche  
13h30 Buffet  
14h30 Fin  

Formulaire d’accréditation

Les journalistes souhaitant assister à l’événement sont invités à contacter Sandrine Bielecki (sandrine.bielecki@thalesaleniaspace.com), au plus tard le lundi 12 octobre 2015, et à lui communiquer les informations suivantes : nom, prénom, organe de presse, adresse postale, téléphone, adresse mail, nationalité, numéro et dates de délivrance et d’expiration du passeport.

Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité seront exigés.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

 

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au  développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

 

L’ESA compte vingt et un États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-neuf d’entre eux font également partie de l’Union européenne (UE).

 

La Hongrie, également membre de l’UE, a signé un accord d’adhésion à la Convention de l’ESA et deviendra, dès ratification de cet accord, le
vingt-deuxième État membre de l’ESA.

 

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE.

 

Par ailleurs, le Canada participe  à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

 

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

 

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

 

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour plus d’information:

ESA – Bureau Relations avec les médias
Email: media@esa.int
Tel: +33 1 53 69 72 99



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

186


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.