ESA

Back to Index

English  |  German

N° 16–2015: Décès de Harald Posch, Président en exercice du Conseil de l’ESA

22 mai 2015

C’est avec beaucoup d’émotion et une grande tristesse que nous annonçons le décès de M. Posch, Président du Conseil de l’ESA. Harald Posch est décédé jeudi 21 mai à Wiener Neustadt (Autriche), à l’âge de 60 ans.

La disparition de Harald Posch laisse un grand vide et constitue une perte immense pour sa famille, pour notre Agence et pour la communauté spatiale européenne dans son ensemble. Sa contribution aux activités spatiales de l’Europe a été exemplaire. Il a été un grand serviteur de l’ESA, de la communauté spatiale européenne et, bien sûr, de son pays, l’Autriche. Il va cruellement nous manquer.

Sa carrière dans le secteur spatial embrasse plus de trois décennies, d’abord dans l’industrie, chez Austrian Aerospace et chez Österreichische Raumfahrt- und Systemtechnik GmbH, puis dans les services gouvernementaux. 

Depuis 2005, il dirigeait l’Agence aéronautique et spatiale autrichienne de la FFG (Agence autrichienne pour la promotion de la recherche). À ce titre, il a joué un rôle éminent dans l’engagement de l’Autriche en faveur de l’espace et a représenté son pays au sein des organisations et des forums internationaux. Sa contribution a également été essentielle dans la mise en place de l’Institut européen de politique spatiale (ESPI) à Vienne, dont il a assuré la présidence de l’assemblée générale depuis sa création.

Au sein de l’ESA également, Harald Posch a tenu des rôles de tout premier plan, notamment celui de Président du Comité de la politique industrielle (IPC) puis, à partir du 1er juillet 2014, de Président du Conseil. Dans cette fonction, il a joué un rôle central dans la préparation de la session du Conseil au niveau ministériel qui s’est tenue l’année dernière à Luxembourg.

En apprenant la triste nouvelle, Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, a déclaré : « l’ESA pleure à nouveau la perte d’un ami cher, d’un homme chaleureux, dévoué et connu pour son intégrité, qui était un exemple pour tous. Harald était capable de diriger avec autorité différents organes directeurs de l’ESA, comme le Comité de la politique industrielle ou le Conseil, mais toujours avec le sourire et de manière pondérée. Nous avons eu le privilège de travailler à ses côtés et nous lui sommes redevables de sa très importante contribution à l’Agence et, plus généralement, à la communauté spatiale européenne. Dans ces moments pénibles, nos pensées accompagnent sa famille ».    

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-huit d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE). Deux autres États membres de l’UE, la Hongrie et l’Estonie, ont signé des accords d’adhésion à la Convention de l’ESA et deviendront prochainement de nouveaux États membres de l’ESA.

L’ESA a établi une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Le Canada participe aussi à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle développe et lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour plus d’information:

ESA – Bureau Relations avec les médias
Email: media@esa.int
Tel: +33 1 53 69 72 99



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

237


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.