ESA

Back to Index

English  |  German

N° 22–2015: Johann-Dietrich Wörner, nouveau Directeur général de l’ESA

1 juillet 2015

Le nouveau Directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), Johann-Dietrich Wörner, prend aujourd’hui ses fonctions à Paris, où se situe le Siège de l’Agence.

« Je suis là pour faire fructifier ce qu’a semé Jean-Jacques Dordain »,
a-t-il récemment déclaré lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion du Salon du Bourget, rendant ainsi hommage au travail de son prédécesseur.

De nombreux chantiers attendent le nouveau Directeur général, qui tout en poursuivant la mise en œuvre des programmes, projets et missions en cours, en coopération avec les États membres, devra préparer l’avenir de l’Agence.

Cet avenir, c’est ce qu’il appelle l’« espace 4.0 », une nouvelle ère dans laquelle il considère que l’ESA est déjà entrée, où l’espace fait partie intégrante de la vie quotidienne, avec de nouveaux enjeux liés aux interactions avec la société, à la commercialisation de l’espace, à l’évolution du rôle de l’industrie et à l’intensification de la coopération avec la Commission européenne.

M. Wörner a été nommé Directeur général le 18 décembre dernier, pour une durée de quatre ans, à l’issue d’un vote à l’unanimité du Conseil de l’ESA. Depuis mars 2007, il exerçait les fonctions de Président du Directoire du Centre aérospatial allemand (DLR). Originaire de Kassel (Allemagne), il est marié et père de trois enfants.

Le mandat de son prédécesseur Jean-Jacques Dordain – le plus long de toute l’histoire de l’ESA puisqu’il était Directeur général depuis juillet 2003 – a pris fin le 30 juin 2015, au terme d’une carrière jalonnée de nombreuses réussites exceptionnelles.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-huit d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE). Deux autres États membres de l’UE, la Hongrie et l’Estonie, ont signé des accords d’adhésion à la Convention de l’ESA et deviendront prochainement de nouveaux États membres de l’ESA.

L’ESA a établi une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Le Canada participe aussi à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle développe et lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour plus d’information:

ESA – Bureau Relations avec les médias
Email: media@esa.int
Tel: +33 1 53 69 72 99



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

136


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.