ESA

Back to Index

English  |  German

N° 29–2015: Première image du tout dernier satellite européen de météorologie, MSG-4

4 août 2015

L’instrument SEVIRI (imageur visible et infrarouge amélioré non degyré) embarqué sur MSG-4 a acquis aujourd’hui sa première image de la Terre. Cette image démontre que le plus récent des satellites géostationnaires européens de météorologie, lancé le 15 juillet, fonctionne et qu’il devrait être pleinement opérationnel le moment venu à l’issue des six mois de recette.

L'Agence spatiale européenne (ESA), chargée des premières opérations faisant suite au lancement (la phase de lancement et de début de fonctionnement en orbite), a transféré le satellite MSG-4 à EUMETSAT le 26 juillet.

 

Cette première image matérialise la réussite collective que représente MSG-4 pour l’ESA, EUMETSAT et l'industrie spatiale européenne.  Pour mener à bien ses programmes obligatoires, EUMETSAT s’appuie sur l’ESA qui assure le développement des nouveaux satellites et en approvisionne les unités récurrentes comme MSG-4. Ce modèle de coopération a permis à l’Europe de devenir l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la météorologie spatiale en tirant le meilleur parti des compétences des deux organisations.

 

Lien donnant accès à la première image :http://bit.ly/1VYVCOI

À propos de l’Agence spatiale européenne

 

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Dix-huit d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE). Deux autres États membres de l’UE, la Hongrie et l’Estonie, ont signé des accords d’adhésion à la Convention de l’ESA et deviendront prochainement de nouveaux États membres de l’ESA.

L’ESA a établi une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Le Canada participe aussi à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle développe et lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

À propos d'EUMETSAT

 

EUMETSAT, l'Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques, est une organisation intergouvernementale, basée à Darmstadt (Allemagne), qui fédère à ce jour 30 États membres (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie) et un État coopérant (Serbie).

En orbite géostationnaire, EUMETSAT exploite actuellement les satellites Meteosat-8,  9 et 10 sur l'Europe et l'Afrique et Meteosat-7 sur l'océan Indien.

EUMETSAT exploite également deux satellites du système en orbite polaire Metop faisant partie du système polaire initial commun (IJPS) qu’elle partage avec l’Administration nationale des océans et de l'atmosphère (NOAA) des États-Unis.

Par ailleurs, EUMETSAT exploite les missions d’altimétrie océanique Jason en partenariat avec la NOAA, la NASA et le CNES.

Les données, produits et services des satellites d'EUMETSAT apportent une contribution essentielle à la prévision du temps et au suivi opérationnel de l'environnement et des changements climatiques à l'échelle de la planète.

 

À compter de 2016, EUMETSAT exploitera la mission sur le milieu marin Sentinelle-3 de Copernicus, en coopération avec l’ESA, pour le compte de l’UE ; elle fournira également des données destinées au service de suivi du milieu marin de Copernicus.

Pour plus d’information:

ESA – Bureau Relations avec les médias
Email: media@esa.int
Tel: +33 1 53 69 72 99

EUMETSAT Service des Relations avec les médias
Email: press@eumetsat.int
Tel: +49 6151 807 7320


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

219


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.