Accord entre l'ESA et le CNES pour Alphabus

Signing of the Alphabus co-operation agreement
16 March 2006

Au siège de l’Agence spatiale européenne (ESA), ce mercredi 15 mars, a été signé l’accord de coopération entre l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et le Centre National d’Études Spatiales (CNES) pour le développement d’Alphabus, la nouvelle plate-forme européenne destinée aux satellites de télécommunication de nouvelle génération.

La signature de cet accord de coopération fait suite au contrat signé en Juin 2005 par l’ESA, le CNES, EADS Astrium et Alcatel Space (devenu depuis Alcatel Alenia Space) qui, ensemble, ont engagé le programme de développement d’Alphabus ainsi que la production du premier modèle de vol à l’horizon 2009.

Le programme Alphabus est soutenu conjointement par l’ESA et le CNES. L’accord qui vient d’être signé établit les modalités de la coopération entre l’ESA et le CNES concernant le développement et la qualification d’une ligne générique de grandes plates-formes pour les satellites de télécommunications géostationnaires, l’approvisionnement d’un modèle de vol issu de cette ligne générique et sa validation en orbite.

Conformément à cet accord de coopération, le CNES pilote le développement de cette nouvelle filière de plate-forme avec l'ESA qui cofinance, quant à elle, le développement des meilleurs équipements européens sélectionnés. L'ESA est désormais le premier client de la filière Alphabus grâce à l'approvisionnement du premier modèle de vol de cette plate-forme.

Décidé par les états membres de l’ESA, lors du Conseil au niveau Ministériel d’Edimbourg, en Novembre 2001, Alphabus est le fruit du travail d’une équipe intégrée - ESA/CNES et EADS Astrium/Alcatel Alenia Space- qui a défini un produit destiné au segment supérieur du marché des satellites de télécommunication.

ESA, CNES, EADS Astrium et Alcatel Alenia Space ont ainsi fédéré leurs ressources techniques et financières sur un programme de développement commun. Alphabus va permettre à l’Europe de disposer des solutions fiables adaptées à la demande du marché mondial des satellites de très haute puissance et sera commercialisée conjointement par EADS Astrium et Alcatel Alenia Space à partir de 2007. La plate-forme Alphabus est conçue pour les satellites de télécommunication d’une puissance électrique de charge utile de 12 à 18 kW.

Les satellites basés sur Alphabus auront une masse au lancement de 6 à 8 tonnes et seront optimisés pour le lanceur européen Ariane 5 ECA, ainsi que pour la nouvelle génération de lanceurs commerciaux avec une coiffe de 5 m de diamètre.

Le premier modèle de vol de la plate-forme Alphabus, qui sera disponible en 2009, sera proposé par l’ESA aux opérateurs de satellites de télécommunication afin qu’ils contribuent à sa validation en orbi. Suite à un appel à candidatures et une première sélection, une phase de définition d’une mission du satellite, nommé Alphasat, basé sur ce premier modèle de vol de la plate-forme Alphabus, va être engagée avec chacun des trois opérateurs sélectionnés (Eutelsat, Inmarsat et Telespazio).

Une sélection finale fin 2006 permettra de finaliser la configuration du satellite Alphasat pour un tir à l’horizon 2010.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.