ESA title
Play
$video.data_map.short_description.content
Agency

Coronavirus : chute des émissions de dioxyde d'azote au-dessus de l'Italie

13/03/2020 6240 views 28 likes
ESA / Space in Member States / France

De nouvelles données fournies par le satellite Copernicus Sentinel-5P révèlent une chute de la pollution atmosphérique au-dessus de l'Italie, plus spécifiquement en ce qui concerne les émissions de dioxyde d'azote. Cette diminution est particulièrement visible dans le nord de l'Italie, ce qui coïncide avec le confinement national mis en place afin de prévenir la progression du coronavirus.

L'animation montre les fluctuations des émissions de dioxyde d'azote à travers l'Europe du 1er janvier 2020 au 11 mars 2020, calculées sur une moyenne mobile de 10 jours. Ces données ont été obtenues grâce à l'instrument Tropomi qui équipe le satellite Copernicus Sentinel-5P et dont la mission est de cartographier une multitude de polluants atmosphériques autour du globe.

Pour Claude Zehner, responsable au sein de l'ESA pour la mission Copernicus Sentinel-5P, « la chute des émissions de dioxyde d'azote au-dessus de la vallée du Pô dans le nord de l'Italie est particulièrement flagrante. »

« Bien que de légères variations puissent s'expliquer par la couverture nuageuse ou les fluctuations météorologiques, nous sommes convaincus que la réduction des émissions que nous observons coïncide avec les mesures de confinement en Italie, ces dernières conduisant à une baisse du trafic routier et des activités industrielles. »

Josef Aschbacher, directeur de l'ESA pour les programmes d'observation de la Terre ajoute que « l'instrument Tropomi de Copernicus est aujourd'hui l'instrument le plus précis pour mesurer la pollution atmosphérique depuis l'espace. Ces mesures – qui sont disponibles mondialement grâce une politique d'accès libre et gratuit aux données –  fournissent des informations cruciales pour les citoyens et les décideurs politiques » .

La maladie à coronavirus (COVID-19) a été récemment reconnue comme pandémie par l'Organisation mondiale de la santé, et plus de 125.000 cas de la maladie ont été enregistrés au niveau mondial. Le nombre de cas de coronavirus en Italie a augmenté considérablement, faisant du pays le plus important foyer de la maladie hors de Chine.

Afin de tenter de réduire la propagation de la maladie, le premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé un confinement de tout le pays. Ce confinement implique la fermeture des écoles, des restaurants, des bars, des musées et autres lieux à travers l'Italie.

Sentinel-5 Precursor – appelé également Sentinel-5P – est la première mission de Copernicus dédiée à la surveillance de notre atmosphère. Le satellite embarque l'instrument Tropomi qui permet de cartographier toute une série de gaz à l'état de traces, tels que le dioxyde d'azote, le formaldéhyde, l'ozone, le dioxyde de soufre, le méthane, le monoxyde de carbone et des aérosols. Tous ces gaz ont une influence sur l'air que nous respirons, et donc sur notre santé, ainsi que sur notre climat.

Étant donné l'importance et le besoin croissant d'un suivi permanent de la qualité de l'air, les futures missions Copernicus Sentinel-4 et Sentinel-5, en tant que partie intégrante du programme de l'UE Copernicus, assureront le suivi des gaz à l'état de traces et des aérosols qui sont déterminants pour la qualité de l'air. Ces missions fourniront des informations tant sur la qualité de l'air, l'ozone atmosphérique et les radiations solaires, que le suivi du climat.