Space for Kids

Kids (fr)
Notre Univers
La Vie dans l'Espace
Technologie
La Terre
 
 
lab
fun
news
Les comètes et les météorites
SOHO's 1500th comet
SOHO's record-breaking discovery

SOHO découvre des milliers de comètes

Depuis le début des opérations en 1996, la sonde de l’ESA et de la NASA, SOHO, passe son temps à observer en permanence l’énorme Soleil caniculaire. L'un de ses instruments, appelé LASCO, sert à observer l'atmosphère extérieure du Soleil (la couronne). La caméra aguerrie LASCO a également révélé une formidable capacité à détecter les petits morceaux de glace sale que nous appelons « comètes ». En septembre 2010, SOHO avait dénombré plus de 1 900 comètes, plus que tous les autres chasseurs de comètes réunis. Pas mal pour un satellite qui avait été conçu pour observer la plus proche de nos étoiles.

Les comètes sont des morceaux de glace et de poussière – des « résidus » issus de la formation des planètes, il y a quelque 4,5 milliards d’années. Toutes les comètes se déplacent autour du Soleil et la plupart d’entre elles le rasent, passant tout près de sa surface caniculaire. Certaines des comètes évoluant autour du Soleil apparaissent sous forme de minuscules points ou filets sur les images de SOHO – même si toutes ne survivent pas à leur passage. En effet, nombre d’entre elles s’évaporent ou tombent dans sa fournaise.

Globalement, 85 % des découvertes de SOHO sont des morceaux d’une comète autrefois géante qui s’est désagrégée en passant trop près du Soleil il y a probablement plusieurs siècles de cela.

Pour ce qui est de la détection des comètes, SOHO a un avantage net : son emplacement entre la Terre et le Soleil. LASCO bloque l’éblouissement du Soleil, ce qui lui permet de voir des régions qui, sinon, ne seraient visibles qu’au cours d’une éclipse solaire totale.

Artist's impression of SOHO spacecraft
Artist's impression of SOHO spacecraft
Toutes les comètes se déplacent autour du Soleil et nombre d’entre elles sont des sungrazers (un mot anglais signifiant « qui effleure le Soleil »), qui passent très près de sa surface brûlante. Certaines comètes qui dévient leur trajectoire autour du Soleil (ou parfois en plein dedans) apparaissent sous la forme de petits points ou de stries dans les images que nous transmet SOHO : toutes ne survivent pas à ce passage embrasé.

Près de 85 % des découvertes de SOHO sont en fait des morceaux d’une comète qui a dû être gigantesque, déchiquetée au cours d’un plongeon mortel vers le Soleil, il y a probablement des siècles de cela. Ses fragments passent maintenant à 1,5 millions de km de la surface du Soleil quand ils reviennent du fin fond de l’espace.

Bien sûr, LASCO n’effectue pas les détections tout seul. Cette tâche revient à un groupe de volontaires extrêmement compétents qui scannent les images dès qu’elles sont téléchargées. Une fois transmises à la Terre par SOHO, les images peuvent être mises sur Internet, prêtes à être analysées, 15 minutes à peine après la prise.

Copyright 2000 - 2013 © European Space Agency. All rights reserved.