La Terre vue de l'Espace : l'Archipel des Svalbard

16 avril 2010

Cette image d’Envisat montre la banquise et des alignements de cumulus sur l’archipel des Svalbard, qui se situe au nord de l’Europe continentale, à mi-chemin entre la Norvège et le Pôle Nord, et entre l’Océan Arctique (en haut), la Mer de Barents (en bas à droite), la Mer du Groenland (en bas à gauche) et la Mer de Norvège.

La conjonction entre la chaleur, l’humidité et le vent sur la zone a permis la formation de « rues de nuages » qui apparaissent sous forme de fines lignes blanches. Les nuages, que l’on trouve communément à la limite entre la glace et la mer, sont étirés dans cette forme caractéristique en raison de la grande vitesse des vents en bordure de la banquise.

A travers l’image on peut distinguer de grandes failles dans les glaces alors que celles-ci se brisent en vastes fragments. Les récents records enregistrés dans les minima de couverture glaciaire durant l’été arctique indiquent que des changements significatifs sont en cours dans les régions polaires. La couverture glaciaire a été cartographiée depuis l’espace pendant des années grâce à des satellites tels qu’Envisat. Toutefois, pour mieux comprendre comment le changement climatique affecte ces régions si sensibles, nous avons un besoin urgent de déterminer comment évolue l’épaisseur des glaces.

Les données de la mission Cryosat, lancée la semaine dernière, fourniront une mesure précise des variations du volume de glaces marines et terrestres en Arctique et en Antarctique. Jusqu’à présent la détermination du volume des glaces arctiques a été difficile à réaliser depuis l’orbite car les précédentes missions ne survolaient pas des régions d'assez haute latitude au nord pour obtenir une couverture totale de l’Arctique et leurs instruments n’avaient pas une résolution suffisante pour mesurer la différence entre la surface de la banquise et le niveau de la mer.

Le satellite Cryosat comporte le premier altimètre radar spécialement conçu pour mesurer l’épaisseur des glaces et son orbite polaire lui permet de couvrir l’Arctique jusqu’à 88° de latitude Nord.

Cette image a été prise le 13 avril 2010 par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer) d’Envisat en mode « pleine résolution » qui permet de distinguer des détails de 300 m au niveau du sol.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.