La signature du protocole par le Secrétaire d'Etat Courard, le Ministre Schneider, directeur général Dordain et le CEO de Redu Space Services ainsi que les CEO de ses actionnaires.

Signature d'un important protocole de partenariat au centre ESA de Redu

10 avril 2014

Le secrétaire d’Etat à la Politique scientifique belge, M. Philippe Courard; le vice-premier ministre et ministre luxembourgeois en charge de l’Economie, M. Etienne Schneider et le directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), M. Jean-Jacques Dordain, se sont rencontrés ce mardi 8 avril au Centre ESA de Redu. 

Ils y ont conclu avec Redu Space Services – la firme belgo-luxembourgeoise chargé depuis 2007 par l’ESA des opérations au Centre de Redu – un Protocole de partenariat pour le développement des activités du Centre.

Les signataires du protocole

L’accord signé offre la perspective d’un renforcement des activités menées à Redu, notamment dans le cadre des services et des applications pour protéger les systèmes spatiaux, les activités à des fins de sûreté et de sécurité ainsi que les opérations liées aux petits satellites comme les Proba ‘Made in Belgium’.

L’ESA, la Belgique et le Luxembourg ont également exprimé leur volonté de promouvoir des activités dans le domaine de nouvelles technologies et de l’éducation, établissant ainsi des synergies entre l’industrie et le monde universitaire.

Le Secrétaire d'Etat Philippe Courard

« Je suis convaincu des opportunités de développement que le Centre ESA de Redu représente, non seulement pour l’Agence, la Belgique et la province de Luxembourg, mais aussi pour le Grand-Duché de Luxembourg et les partenaires industriels associés directement ou indirectement à l’exploitation du site. La confiance de l’ESA est un honneur. Elle positionne le Centre de Redu au cœur de l’Europe de l’Espace, l’inscrit dans la durée et lui promet un déploiement extraordinaire, » a pour sa part commenté Philippe Courard.

Le Centre ESA de Redu est le principal établissement de l'Agence en Belgique et il représente à ce titre un apport significatif de la Belgique à l’ESA. Depuis 1968, le Centre ESA de Redu fait partie du réseau ESA de stations au sol pour le suivi des satellites. Son infrastructure s’est progressivement développée pour mieux se mettre au service de l’Europe spatiale.

Le centre ESA de Redu héberge ainsi des installations sol qui jouent un rôle clé pour la firme luxembourgeoise de télécommunications par satellite SES Astra. Des activités cruciales liées à la sécurité du programme européen de navigation par satellite GALILEO y sont également menées.

Aerial view of ESA's Redu ground station
Le Centre ESA de Redu

Environ 60 personnes spécialisées en ingénierie, maintenance et logistique travaillent chaque jour sur le site, qui s’étend aujourd’hui sur près de 2.500 m². Grâce au Protocole signé hier, le nombre d'emplois devrait presque y doubler dans les deux ans à venir.

« Les accords signés aujourd’hui donnent à Redu les objectifs et les moyens y afférant pour entrer dès à présent dans les cinquante prochaines années de collaboration dans l’Espace. En même temps, ils créent un cadre de travail ainsi qu’une ferme volonté d’aller de l’avant entre les différents intervenants, à savoir l’ESA, la Belgique, le Luxembourg et l’industrie, le tout au bénéfice du Centre de Redu,» se réjouissait Daniele Galardini, le directeur du site. 

Cette nouvelle étape, en plus de confirmer l’intérêt croissant des différents acteurs présents sur le site de Redu, facilitera le développement et la croissance du Centre,, un centre dont l’avenir se présente sous les meilleurs auspices.

Copyright 2000 - 2015 © European Space Agency. All rights reserved.