L’astronaute de l’ESA Roberto Vittori s’envolera vers l’ISS en 2010

R. Vittori, Astronaute italien de l'ESA
12 août 2009

Roberto Vittori, astronaute italien de l’ESA, vient d’être nommé spécialiste mission pour le vol STS-134 de la navette spatiale. Il est actuellement prévu que cette dernière décolle en juillet ou septembre 2010, pour livrer le spectromètre magnétique Alpha (AMS) à la Station spatiale internationale (ISS).

Cette occasion de vol dont bénéficiera Vittori résulte d’un accord bilatéral entre l’Agence spatiale italienne (ASI) et la NASA concernant l’utilisation des modules logistiques polyvalents (MPLM) fabriqués par l’Italie.

Il s’agira du troisième vol de Roberto Vittori à destination de l’ISS, mais de son premier voyage dans la navette. En avril 2002, il a passé 10 jours à bord de la Station pour conduire une série d’expériences limitée. Trois ans plus tard, il y est retourné pour une durée identique afin de réaliser cette fois un programme intensif comportant 22 expériences. Dans chacune de ces missions, il jouait le rôle d’ingénieur de vol à bord du vaisseau russe Soyouz.

« Cette nomination souligne une fois encore la coopération solide et durable qui existe entre l’Agence spatiale européenne et l’Agence spatiale italienne », déclare le Directeur général de l’ESA, Jean-Jacques Dordain. « Le choix de Roberto Vittori pour cette mission coïncide bien avec les projets de l’ESA concernant l’utilisation de son corps d’astronautes : il s’agit d’un spécialiste expérimenté, capable de conduire des missions répondant à la fois aux besoins de l’ESA et de l’ASI, ainsi qu’à ceux de l’armée de l’air italienne ».

L'expérience AMS lors de l'intégration à Genève

« La mission de Roberto Vittori », explique Enrico Saggese, Président de l’ASI, « illustre une fois encore la réussite de la coopération bilatérale ASI-NASA, dans le cadre de l’accord relatif à l’utilisation des modules italiens Leonardo, Raffaello et Donatello, qui bénéficie d’un important soutien de la part de l’Agence spatiale européenne, et confirme le rôle clé de l’Italie dans cette ambitieuse entreprise internationale qu’est le programme ISS ».

« J’attends avec impatience ce vol sur la navette en 2010 »

« Après deux vols sur Soyouz, en 2002 et 2005, j’attends désormais avec impatience ce prochain vol sur la navette en 2010 », déclare Roberto Vittori, qui ajoute : « L’ISS a considérablement changé ces dernières années. Fait majeur, l’amarrage du laboratoire spatial européen Columbus permet aux scientifiques de notre continent de conduire de plus en plus d’expériences en condition de microgravité ». Vittori sera le premier astronaute italien de l’ESA à avoir voyagé à la fois sur la navette et sur Soyouz.

« Je me réjouis du choix de Roberto Vittori pour le vol STS-134, tout comme de la sélection de l’expérience AMS », déclare Simonetta Di Pippo, Directrice des Vols habités à l’ESA. « Il s’agit d’une mission essentielle pour la science, les vols habités et l’Europe, notamment pour l’Italie. Nous démontrons en effet l’importance du rôle que peut jouer l’ISS dans de grandes initiatives scientifiques et nous obtenons deux succès fondamentaux, ancrés dans la coopération internationale : la conduite de l’expérience AMS, à laquelle participent 16 pays du monde entier, et l’affectation de Roberto Vittori, fruit de la coopération entre l’ASI, à laquelle cette occasion de vol est réservée, l’ESA et la NASA. »

Vittori with Expedition 11 crew
R. Vittori à bord de l'ISS lors d'un vol précédent

« Il s’agit du deuxième vol d’un astronaute européen prévu en 2010 », ajoute Mme Di Pippo. « Nos astronautes ont pu voler régulièrement ces dernières années et ont même pris part à deux missions par an depuis 2008. Nous faisons tout notre possible pour garantir ces missions et les réaliser au bénéfice de l’Europe et des États membres de l’ESA et nous nous engageons à obtenir des occasions de vol supplémentaires afin d’exploiter tout notre potentiel en termes de recherche et de formation, et d’acquérir encore davantage d’expérience. Cette affectation est une nouvelle reconnaissance du niveau que nous avons atteint avec les astronautes européens et démontre la maturité de l’Europe en matière de vols habités. Cela constitue de solides fondations sur lesquelles nous pourrons bâtir nos futures coopérations en termes de vols habités et d’exploration ».

La mission STS-134 sera placée sous le commandement de l’astronaute de la NASA Mark Kelly. La navette sera pilotée par Gregory H. Johnson, membre de la NASA, tout comme ses collègues Michael Fincke, Greg Chamitoff et Andrew Feustel qui embarqueront en qualité de spécialistes mission. C’est cette même fonction qu’occupera l’astronaute de l’ESA Roberto Vittori.

Trois sorties dans l’espace et l’installation AMS

Le vol comportera trois sorties dans l’espace et permettra d’installer l’AMS à l’extérieur de la Station spatiale internationale. Une fois fixé sur le côté droit de l’ossature de l’ISS, l’AMS recueillera des informations émises par des sources cosmiques, à la recherche d’anti-matière, et fera progresser notre connaissance de l’Univers. Avant le vol, l’AMS sera livré en novembre 2009 à l’ESTEC (Centre de recherche et de technologie spatiales de l’ESA), aux Pays-Bas, pour y subir une vaste campagne d’essais, qui durera trois mois.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.