L’ESA analyse la situation en vue de placer le satellite Artemis sur son orbite nominale

Artemis
13 juillet 2001

Les contrôleurs au sol étudient les moyens de sauver la mission du satellite de télécommunications Artemis, l’un des deux « passagers » du lanceur européen Ariane-5 qui a décollé de Kourou, en Guyane, jeudi 12 juillet à 18h58 heure locale (23h58 heure de Paris). Artemis a en effet été injecté sur une orbite plus basse que celle qui était prévue, en raison d’un dysfonctionnement de l’étage supérieur du lanceur.

L’analyse de la situation se poursuit alors que le satellite évolue maintenant en toute sécurité en mode de pointage solaire. Ses panneaux solaires, partiellement déployés pendant la nuit, lui fournissent la puissance prévue pour sa mission nominale. Artemis est sous contrôle, son suivi étant assuré par différentes stations sol réparties dans le monde entier. Il peut continuer à évoluer dans ce mode de sauvegarde aussi longtemps qu’il le faudra, pendant que les contrôleurs au sol évaluent la solution la mieux adaptée au sauvetage de la mission.

« Nos contrôleurs au sol étaient prêts à faire face à pareille éventualité », a déclaré Gotthard Oppenhäuser, responsable du projet Artemis à l’ESA, interviewé sur le site de Kourou. « L’équipe est entraînée à réagir à toutes sortes de problèmes potentiels et nous sommes convaincus que nous finirons par trouver la solution technique appropriée ».

« Puisque le satellite est équipé d’un système de propulsion ionique pour ses manœuvres de maintien à poste, nous pourrons utiliser la plupart des ergols chimiques qui se trouvent à son bord pour relever son orbite jusqu’à l’altitude voulue. Les experts sont en train d’élaborer une stratégie de nature à tirer le meilleur parti possible des ergols disponibles.»

Artemis, précurseur de services de télécommunications par satellite d’avant-garde, est le satellite de télécommunications le plus élaboré jamais développé par l’ESA. Très polyvalent, il a pour mission de démontrer de nouvelles technologies.

Une conférence de presse doit avoir lieu à Kourou vendredi 13 juillet à 10h00 heure locale (15h00 heure de Paris).

Pour tout complément d’information, veuillez vous
adresser à :
ESA – Département Communication
Bureau des relations avec les médias – CSG/Kourou (Guyane)
Tél : 00 33 5 94 33 49 10

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.