La technologie spatiale va aider les hôpitaux à contenir la propagation de la grippe aviaire

Space technology used in cardiac care units
La technologie spatiale à l’œuvre en unité de soins cardiologiques
17 mai 2006

Pour répondre aux inquiétudes des milieux hospitaliers qui se préparent au déclenchement d’une éventuelle pandémie de grippe, la société française AirInSpace, avec le soutien du Programme de Transfert de technologie de l’ESA, a réussi à adapter une technologie développée pour la protection des astronautes à une utilisation dans les centres de soins intensifs pour protéger les patients immuno-déficients contre des germes pathogènes aériens tels que le virus de la grippe aviaire.

Des tests indépendants, réalisés au Laboratoire de Virologie et Pathogénie de Lyon sous la direction du Pr. Bruno Lima, viennent de confirmer, la semaine dernière, que le système de bioprotection Plasmer™, conçu par AirInSpace, élimine complètement le virus aéroporté de la grippe aviaire au sein d’aérosols à forte concentration.

Cosmonaut Nikolai M. Budarin near air cleaner on ISS
Le cosmonaute Nicolaï Boudarine à côté d’un purificateur d’air

La technologie de la décontamination biologique de l’air à bord des véhicules spatiaux habités a été inventée au début des années 1990 par un groupe de scientifiques russes. En 1997, la station orbitale russe Mir a été équipée de réacteurs Plasmer pour protéger les cosmonautes et l’équipement électronique des bactéries, virus et autres contaminations fongiques. En avril 2001, des réacteurs ont également été installés pour purger l’air des micro-organismes dans la section russe de la Station Spatiale Internationale.

Columbus Laboratory
Le laboratoire Columbus

Industrie spatiale européenne a investi en recherches et développements pour la mise au point de systèmes similaires pour nettoyer l’air à bord des véhicules spatiaux. Ainsi, l’industrie italienne a développé les équipements de vie utilisés aussi bien à bord des modules logistiques MPLM (Multi-Purpose Logistics Modules) de l’Agence Spatiale Italienne que du laboratoire Columbus de l’ESA, récemment achevé et prêt à rejoindre la Station Spatiale Internationale.

La technologie spatiale à l’hôpital

Plasmer est un système multi-étage qui utilise de puissants champs électriques et des chambres à plasma froid pour éliminer les micro-organismes présents dans l’air. En 2001, avec le soutien du Bureau de l’ESA pour le Transfert et la Promotion de Technologies, AirInSpace a appliqué cette technologie spatiale pour développer une unité de protection transportable qui puisse être utilisée dans les hôpitaux et en cas de scénarios d’urgences, afin de mettre en place facilement une « chambre stérile ».

Space technology protects patients
La technologie spatiale protège les patients

« Grâce à la technologie spatiale du Plasmer, nous avons essayé de mettre au point une solution innovatrice pour fournir un air propre en détruisant plus de 99,9% des micro-organismes, afin de répondre aux besoins particuliers des patients immuno-compromis dans les hôpitaux », explique Laurent Fullana, directeur général d’AirInSpace.

« Notre système “Immunair™” utilise cinq réacteurs Plasmer pour alimenter une “tente stérile”, nettoyée de tout germe infectieux, autour du lit du patient. Elle est destinée principalement aux départements d’immuno-hématologie, oncologie, réanimation et transplantation des hôpitaux.

Un équipement mobile plus petit, le Plasmair™, a été lancé avec succès pour aider à limiter les risques d’infection et respecter les normes de qualité de l’air dans les blocs opératoires, les chambres de préparation cytotoxiques, les laboratoires de recherche, les départements de soins intensifs et les chambres de stérilisation.

Immunair et Plasmair sont maintenant en service dans plus de 70 centres médicaux en France.

ImmunairTM protective 'tent'
La « tente » de protection

« Des équipements mobiles utilisant ce type de technologie pourraient être utilisés pour limiter les risques de contamination croisée dans un scénario d’isolement des patients rendu nécessaire lors du déclenchement d’une pandémie », déclare le Pr. Bruno Lina, Directeur du Centre National de Référence sur les Virus Influenza gy et l’un des plus grands experts de la grippe aviaire en France.

« Dans le cas d’une contamination locale par la grippe aviaire, nos systèmes Plasmair et Immunair pourraient être mis en place en quelques heures pour établir un hôpital de campagne d’urgence - par exemple dans les écoles - afin d’accueillir plus de personnes que les hôpitaux locaux traditionnels ne pourraient prendre en charge », ajoute Laurent Fullana. Il confirme également qu’un intérêt a déjà été exprimé par plusieurs organismes officiels pour mettre en place des installations d’urgence portables utilisant les systèmes de bioprotection Plasmer.

AirInSpace travaille activement à étendre l’utilisation de la technologie Plasmer à de nouveaux systèmes de traitement de l’air pour des applications hors des hôpitaux, par exemple à bord des avions de ligne, des avions d’affaires et d’autres moyens de transport, ainsi que dans des environnements industriels ou pour un usage domestique.

Plasmer™, Immunair™ et Plasmair™ sont des marques déposées par AirInSpace.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.