ESA
16-avr-2014

Back to Index

English  |  German Full story

N° 7–2004: L’Europe spatiale en route vers de nouvelles sphères

5 février 2004

Grand succès pour la session du Conseil de l’ESA qui s’est tenue hier à Paris : les Etats membres de l’Agence spatiale européenne sont tombés d’accord pour débloquer les crédits nécessaires afin de remettre le lanceur Ariane-5 sur les rails et de préparer activement le développement des futurs lanceurs. Grand succès pour la session du Conseil de l’ESA qui s’est tenue hier à Paris : les Etats membres de l’Agence spatiale européenne sont tombés d’accord pour débloquer les crédits nécessaires afin de remettre le lanceur Ariane-5 sur les rails et de préparer activement le développement des futurs lanceurs. Grand succès pour la session du Conseil de l’ESA qui s’est tenue hier à Paris : les Etats membres de l’Agence spatiale européenne sont tombés d’accord pour débloquer les crédits nécessaires afin de remettre le lanceur Ariane-5 sur les rails et de préparer activement le développement des futurs lanceurs.

De plus, la coopération avec la Russie dans le domaine des lanceurs est désormais une réalité grâce à la conclusion d’un accord qui va permettre le démarrage du programme « Soyouz au Centre spatial guyanais » (lequel prévoit l’exploitation des lanceurs Soyouz par Arianespace à partir de 2006) ainsi que la conduite d’activités conjointes dans le domaine des futurs lanceurs.

Les décisions que les Etats membres de l’ESA ont adoptées hier à l’unanimité garantissent durablement l’accès de l’Europe à l’espace et donnent au vieux continent les moyens de répondre aux besoins de ses citoyens. L’Europe va maintenant pouvoir s’appuyer sur un secteur des lanceurs solide et stable et préparer la future génération de véhicules spatiaux.

C’est l’opérateur européen de lancements commerciaux Arianespace qui sera chargé de garantir l’accès de l’Europe à l’espace tout en affrontant la concurrence sur le marché mondial des services de lancement.

« L’Europe peut maintenant décoller : nous disposons d’un lanceur très apprécié danns le monde entier et la préparation des technologies du futur va se concrétiser », a commenté Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA. « En outre, à partir de 2006, lorsque le lanceur Soyouz décollera du Port spatial de l’Europe, à Kourou, nous partagerons avec nos partenaires russes un autre temps fort de l’histoire de l’Europe spatiale. Une fois encore, a-t-il ajouté, nous constatons que lorsque l’avenir de l’Europe est en jeu, les Etats membres parviennent à se mobiliser pour surmonter les difficultés et trouver les bonnes solutions au bon moment».

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

Franco Bonacina

ESA - Service Relations avec les médias

Tél : +33(0)1 53 69 71 55

Pour plus d’information:

Service des Relations avec les Médias
Tel: +33.(0)1.5369.7155
Fax: +33.(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

10


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.