ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 33–2008: La Station spatiale internationale, banc d'essai des futurs projets d'exploration

17 juillet 2008

Déclaration commune des Chefs d'Agence

Les Chefs des Agences spatiales canadienne, européenne, japonaise, russe et américaine se sont réunis au Siège de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Paris le 17 juillet 2008 pour faire le point sur la coopération relative à la Station spatiale internationale (ISS). Ils se sont notamment félicités des capacités nettement accrues qu'offre désormais l'ISS pour conduire des activités de recherche et de développement technologique en orbite et pour tester des systèmes et procédures de vol présentant un caractère critique pour les futures initiatives d'exploration spatiale. Ces activités sont de nature à améliorer la qualité de vie sur Terre en repoussant les limites de nos connaissances.

Les Chefs d'Agence ont également pris note des avancées significatives réalisées par les partenaires de la Station depuis leur dernière réunion en janvier 2007, avec la livraison de l'élément de jonction n° 2 (Harmony), de deux nouveaux laboratoires (le module Columbus de l'ESA et le module japonais d'expérimentation Kibo), ainsi que du robot canadien à deux bras Dextre, également dénommé manipulateur agile spécialisé. Outre la réalisation de six ambitieuses missions d'assemblage de l'ISS par la Navette spatiale américaine, les Chefs d'Agence ont salué le succès du vol inaugural du véhicule de transfert automatique européen, la mise en place du réseau global de centres de contrôle opérationnel au sol pour l'ISS avec l'installation de nouveaux centres en Europe et au Japon, ainsi que les vols réussis des véhicules russes Soyouz et Progress. Les partenaires ont souligné l'importance cruciale que revêt l'extension des vols Soyouz et Progress pour assurer l'ensemble des missions ISS de sauvetage et de transport d'équipage et de fret.

Les Chefs d'Agence ont examiné les activités en cours au titre du partenariat en ce qui concerne le développement, la configuration et l'exploitation de l'ISS. Ils ont étudié des plans d'exécution destinés à tirer le meilleur parti du passage à un équipage de six astronautes en 2009 et ont discuté des moyens propres à assurer la disponibilité pour tous les partenaires des capacités essentielles de transport d'équipage et de fret sur l'ensemble de la durée de vie du programme. A cet égard, les partenaires ont reconnu la nécessité de disposer en 2009 et 2010 des modules russes additionnels qui permettront d'optimiser l'exploitation et l'utilisation de l'ISS avec six astronautes à bord.

Les Chefs d'Agence ont examiné les activités menées par chacun des partenaires pour améliorer les capacités de logistique aller/retour qu'exige une utilisation soutenue de l'ISS et pour préparer l'avenir. C'est dans cette optique que s'inscrivent le véhicule de transfert japonais H-2, qui entrera en service l'année prochaine, les services commerciaux de transport spatial américains et le vaisseau habité d'exploration spatiale Orion de la NASA, qui s'ajouteront aux moyens opérationnels actuels, à savoir la Navette américaine (jusqu'en 2010), les véhicules russes Soyouz et Progress, et l'ATV de l'ESA. Ces capacités permettront de répondre aux impératifs d'exploitation et d'utilisation de l'ISS. Les Chefs d'Agence ont également pris note de nouvelles initiatives comme le projet ESA de véhicule de transfert automatique et de retour de fret de l'ISS (ATV-ARV) ainsi que les activités préparatoires menées en commun par l'ESA et la Russie sur un système de transport d'équipage de haute technologie. Ils se sont déclarés intéressés par la possibilité de faire bénéficier l'ensemble du partenariat de ces nouveaux moyens afin d'assurer la pérennité de l'ISS et de préparer les futurs projets d'exploration.

Maintenant que l'assemblage de l'ISS est près de s'achever, les Chefs d'Agence ont réaffirmé leur intérêt commun pour la pleine utilisation des capacités de la Station sur une période jugée suffisante par les parties prenantes et les utilisateurs. Les partenaires ont noté que la poursuite de l'exploitation de la Station au-delà de 2015 ne posait pas de difficultés techniques majeures. Conscients des avantages programmatiques substantiels d'une prolongation de l'exploitation et de l'utilisation de l'ISS au-delà de l'horizon actuellement prévu, les Chefs d'Agence se sont engagés à examiner avec leurs gouvernements respectifs dans quelle mesure cet objectif pourrait rallier leur soutien.

Pour plus d’information:

ESA - Service des relations avec les médias
Tel: +33 1 5369 7299
Fax: +33 1 5369 7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

17


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.