ESAEducationAccueilMétéo et climatChangement globalLes catatastrophes naturelles
   
Changements côtiers
Delta du DanubeMarées noires
Déforestation
Parc National de BardiaBassin du CongoKameng-SonitpurLe KilimandjaroRondoniaShillong et Guwahati
La Glace
Analyse des glaciers avec l'imagerie radarAntarctica 2003Changement climatique et glaciersRetrait des glaciers dans les AlpesL'écoulement des masses glaciairesSurveillance des glaciers de l'HimalayaLa télédétection de la glace et de la neige
Urbanisation
CórdobaLe CaireKatmandouL'HimalayaVallée de KatmandouLagos
Végétation
Aire de Conservation de l’AnnapurnaPerdus dans les AndesZone de Conservation du NgorongoroDelta intérieur du NigerAmérique du Sud
 
 
 
 
 
printer friendly page
Contexte
 
Convergence de l'océan et du continent
 
Les Andes centrales sont définies comme la zone située entre la latitude 27° sud, à l'extrémité sud de la Puna (le haut plateau andin), et la latitude 39° sud, au niveau du lac Aluminé, entre les longitudes 69° et 71° ouest. Elles forment une large bande de haut-relief montagneux. La région englobe le point le plus haut des Amériques, l'Aconcagua, qui culmine à 6 959 m au-dessus du niveau de la mer.
 
L'origine de ces montagnes peut s'expliquer par la théorie de la tectonique des plaques. La croûte océanique s'immerge et entraîne un mouvement (repli, volcans, tremblements de terre) au niveau de la croûte continentale. Dans cette région, les tremblements de terre sont fréquents. Le 27 février 2010, un tremblement de terre d'une magnitude de 8.8 sur l'échelle de Richter s'est produit au large du centre du Chili.

Le mouvement de la croûte continentale crée un profil asymétrique qui, à son tour, entraîne une pente abrupte à l'ouest et une légère pente à l'est, formant dès lors une chaîne montagneuse continue. Cette dernière fait office de ligne de partage et définit la frontière entre l'Argentine et le Chili.  
 

Profile between Muelle Llico (Chile) and Malargue (Argentina)
Profil entre Muelle Llico (Chili), 34°45’16”S 72°05’03”O et Malargue (Argentine), 35°30’S 69°35’O
 
Cette chaîne de montagnes représente également une barrière qui force les vents venant de l'ouest à remonter. Sur le versant ouest de la chaîne (du côté du Chili), on observe des rivières, des champs de glace et des glaciers alimentés par d'abondantes précipitations orographiques. Sur le versant argentin des Andes, à savoir à l'est de la chaîne montagneuse, les vents sont secs, résultat de la pluviosité observée sur le versant opposé. À mesure que ces vents descendent la montagne, ils entraînent une faible humidité, ce qui crée des régions désertiques.
 
 
 


Perdus dans les Andes !
Perdus dans les AndesIntroduction
Exercices
Exercice 1 : La région andineExercice 2 : Couverture végétale (NDVI) (pour les étudiants universitaires)Exercice 3 : Situation géographique de l'accidentExercice 4 : Le retour à la civilisationExercice 5 : Expédition « Alive! »Exercice 6 : Un atelier multidisciplinaire
Eduspace - Logiciels
LEOWorks 3LEOWorks 4 (MacOS)LEOWorks 4 (Windows)LEOWorks 4 (Linux)
Eduspace - Téléchargement
Lost_in_the_Andes.zip
Pour en savoir plus
Wikipedia summary
 
 
 
   Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.