Lancement du satellite européen GOCE le lundi, 16 mars 2009

GOCE over ice
GOCE survolera les glaces polaires
9 mars 2009

L’ESA est sur le point de lancer une mission d’une complexité extrême ayant pour objet d’étudier le champ de gravité terrestre avec une précision inégalée. Les données de GOCE revêtiront une importance fondamentale pour la mesure précise des variations de la circulation océanique et du niveau de la mer, soumis tous deux à l’influence du changement climatique. Elles contribueront à mieux comprendre les processus à l’œuvre à l’intérieur du globe terrestre en rapport avec les volcans et les séismes. Le satellite GOCE sera lancé le 16 mars à 15h21 – retransmission pour la presse locale au Siège parisien de l'ESA.

Le satellite GOCE (Mission d’étude de la gravité et de la circulation océanique en régime stable) sera lancé sur une orbite basse par une fusée russe Rockot. Le lancement est prévu lundi 16 mars 2009 à 15h21 heure de Paris (14h21GMT, 17h21 heure locale) au cosmodrome de Plesetsk, situé à environ 800 km au nord de Moscou (Russie septentrionale). Rockot est exploité par Eurockot Launch Services, entreprise commune créée par EADS Astrium et le Centre spatial Khrounitchev (Russie).

Ce satellite de 1 tonne de l’ESA sera équipé d’un gradiomètre ultra sensible destiné à mesurer les variations du champ de gravité dans trois dimensions. A partir des données recueillies par GOCE, les scientifiques établiront une carte à haute résolution du géoïde, c’est-à-dire de la surface de référence de notre planète, ainsi que des anomalies gravitationnelles. Cette carte permettra de faire considérablement progresser les connaissances sur la structure interne du globe terrestre et de disposer de données de référence bien meilleures pour étudier les océans et le climat, notamment la circulation océanique.

Invitation de la presse parisienne au Siège de l'ESA

GOCE en attente à bord du lanceur russe "Rockot"

En parallèle de son évènement principal au Centre européen de l'Observation de la Terre, ESA/ESRIN, en Italie, l'ESA invite également la presse locale dans son Siège pour à assister à la transmission en direct du lancement de ce satellite. Les journalistes seront en compagnie d'experts ESA d'Observation de la Terre, de scientifiques français qui utiliseront les données de GOCE et d’industriels qui travaillent sur la mission. Le programme de retransmission du lancement dans la Salle de Conseil A du Siège, dure de 14h45 à environ 17h00.

Mission d'observation de la Terre très attendue

GOCE effectue six mesures simultanées du champ de gravité

A partir des données recueillies par GOCE, les scientifiques établiront une carte à haute résolution du géoïde, c’est-à-dire de la surface de référence de notre planète, ainsi que des anomalies gravitationnelles. Cette carte permettra de faire considérablement progresser les connaissances sur la structure interne du globe terrestre et de disposer d’une bien meilleure référence pour étudier les océans et le climat, notamment les modifications du niveau de la mer, la circulation océanique et la dynamique des calottes polaires. La mission GOCE devrait aboutir à de nombreuses applications en climatologie, en océanographie et en géophysique, mais aussi dans les domaines de la géodésie et de la localisation.

Le satellite a été conçu pour orbiter à 250 km seulement au-dessus de la surface de la Terre, sa forme aérodynamique inhabituelle ayant été étudiée pour limiter les frottements induits par l’atmosphère résiduelle. Ce satellite en orbite à basse altitude est la première mission spatiale à employer la gradiométrie spatiale. La gradiométrie spatiale consiste en la mesure des différences d’accélération sur de courtes distances d’un ensemble de masses de référence à l’intérieur du satellite, qui répondent aux légères variations de la « traction gravitationnelle » de la Terre alors que le satellite suit sa trajectoire orbitale.

Il est prévu de lancer deux autres missions d’exploration de la Terre en 2009 : SMOS (pour étudier l’humidité des sols et la salinité des océans), en été, et CryoSat-2 (pour mesurer l’épaisseur des glaces), à la fin de l’automne.

D’autres missions d’exploration de la Terre aborderont des thèmes spécifiques : Swarm, conçue pour observer l’évolution du champ magnétique (lancement prévu en 2010) ; ADM-Aeolus, pour étudier la dynamique atmosphérique (2011) ; EarthCARE, pour explorer le bilan radiatif terrestre (2013).

Contact pour la presse locale

ESA Headquarters
Le Siège dans le 15e arrondissement

Plus de détails pour les medias et formulaire officiel d'enregistrement en ligne.

Bureau Relations média
Département Communication et Connaissance
Siège ESA
Tél. : 01.53.69.71.58
Email : media @ esa.int

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.