ESA title
Flat out training
Agency

S’entrainer à pleine main

20/08/2020 480 views 3 likes
ESA / Space in Member States / France

L’astronaute français de l’ESA Thomas Pesquet se familiarise à nouveau avec l’expérience Grasp au Centre européen des astronautes situé à Cologne, en Allemagne. Thomas continuera à mener cette expérience pendant sa seconde mission à bord de la Station spatiale internationale.

Thomas avait débuté l’expérience GRASP (acronyme de Gravitational References for Sensimotor Performance) en 2017 pendant Proxima, sa première mission à bord de la Station spatiale.

Thomas se familiarise à nouveau avec l'expérience Grasp en prévision d'Alpha, sa seconde mission à bord de la Station spatiale internationale.
Thomas se familiarise à nouveau avec l'expérience Grasp en prévision d'Alpha, sa seconde mission à bord de la Station spatiale internationale.

L’expérience teste la manière dont le cerveau interprète des repères visuels en micropesanteur. Equipé d’un masque de réalité virtuelle, le sujet de l’expérience doit effectuer une série de tâches, comme attraper une balle ou verser un verre d’eau. L’astronaute est maintenu en place à l’aide de sangles pour éviter qu’il ne heurte des équipements coûteux ou vitaux en menant l’expérience.

« C’était un peu déconcertant, » a noté Thomas la première fois qu’il a mené l’expérience à bord de la Station spatiale, « mais très amusant d’être à bord de la Station spatiale — qui est déjà hors de ce monde — tout en étant encore dans un autre monde (virtuel). »

Grasp a été conçue par le CNRS/Université Paris Descartes, et fait partie de Perspectives, l'une des 7 expériences de la mission Proxima développées par le CNES et réalisées par Thomas Pesquet. Regardez ici un timelapse de Thomas qui installe et mène l’expérience en micropesanteur.

Thomas mènera à nouveau cette expérience pendant sa seconde mission, baptisée Alpha, dont le décollage est prévu au printemps 2021. Rendez-vous à ce lien pour en savoir plus sur la mission Alpha et le premier Européen à voyager à destination de la Station spatiale à bord du véhicule commercial américain Crew Dragon de SpaceX.

Thomas Pesquet à bord du laboratoire Columbus durant sa mission Proxima.
Thomas Pesquet à bord du laboratoire Columbus durant sa mission Proxima.

L’entrainement des astronautes ne consiste pas seulement à enfiler une combinaison spatiale et à s’entrainer aux sorties extravéhiculaires dans une grande piscine. Les astronautes doivent également se familiariser avec le matériel et l’équipement de laboratoire qu’ils auront à utiliser lorsqu’ils effectueront des expériences scientifiques à bord de la Station spatiale internationale.

Tous les astronautes de l’ESA et des partenaires internationaux qui se rendent à bord de la Station spatiale internationale passent du temps au Centre européen des astronautes, à Cologne (Allemagne), où les instructeurs de l’ESA leur apprennent à utiliser les principaux équipements européens embarqués à bord de la Station spatiale internationale, y compris le laboratoire Columbus.