ESA

Back to Index

English  |  German

N° 1–2019: Appels aux médias : Conférence sur la sécurité spatiale et présentation aux journalistes

11 janvier 2019

Qu’il s’agisse de résoudre le problème des débris spatiaux, de prévoir à l’avance les conséquences de la météorologie de l’espace ou de détecter et de dévier des astéroïdes, la sécurité spatiale est un domaine émergent qui fera partie des propositions que soumettra le Directeur général de l’ESA, Jan Wörner, lors de la prochaine session du Conseil au niveau ministériel (Space19+), en novembre 2019.

Les représentants des médias sont invités à assister à une présentation à ce sujet en présence des responsables de la sécurité spatiale à l’ESA ; elle aura lieu le lundi 21 janvier au Centre européen d’opérations spatiales (ESOC) de l’ESA, à Darmstadt (Allemagne). Les journalistes sont également conviés à la séance d’ouverture ainsi qu’aux sessions techniques qui auront lieu au cours de la conférence internationale sur les géocroiseurs (NEO) et la détection des débris, qui débutera le mardi 22 janvier à l’ESOC, et durera trois jours.

 

Programme du lundi 21 janvier 2019 : Aperçu des activités de l’ESA en matière de sécurité spatiale

Notre environnement spatial présente de nombreuses menaces, qu’elles soient naturelles ou d’origine anthropique, qui constituent un risque pour la vie humaine et les biens et peuvent avoir des incidences sur les infrastructures en orbite et sur Terre. Pour y remédier, l’ESA travaille sur de nouveaux projets, comme la mission Hera qui doit observer un astéroïde binaire, la mission de météorologie spatiale L5 à destination du point de Lagrange du même nom, ou des concepts de surveillance et d’élimination active des débris spatiaux. Des experts de l’ESA en matière de défense planétaire, de météorologie de l’espace et de débris spatiaux, feront une présentation détaillée de ces sujets.

 

Programme

13h00 : Ouverture des portes à l’ESOC

 

À partir de 14h00 :

Introduction : L’espace et ses risques

Rolf Densing, Directeur des Opérations et Chef de l’ESOC

Organisation programmatique des activités de l’ESA

Chiara Manfletti, Conseiller programmatique auprès du Directeur général

 

Présentation du Programme de sécurité spatiale

Nicolas Bobrinsky, Chef du Programme de surveillance de l’espace (SSA)

 

Météorologie de l’espace et mission L5

Jussi Luntama, Chef du Bureau Météorologie de l’espace de l’ESA

 

Débris spatiaux : surveillance et élimination active
Holger Krag, Chef du Bureau Débris spatiaux de l’ESA
Tim Flohrer, co-responsable du segment Surveillance spatiale et poursuite
Luisa Innocenti, Chef du Bureau Clean Space de l’ESA

Défense planétaire : détection et déviation des astéroïdes
Rüdiger Jehn, Chef du Bureau Défense planétaire de l’ESA
Ian Carnelli, Hera, responsable du Programme d’études générales (GSP)

Visite du Centre de contrôle des missions de l’ESA

Fin du programme vers 18h30

 

22 – 24 janvier 2019 : Conférence sur les géocroiseurs et la détection des débris

Le nombre croissant d’objets artificiels mis en orbite et la population de géocroiseurs constituent des menaces graves. Des objets entrent régulièrement dans l’atmosphère terrestre et, selon leur taille et leur composition, il est possible que des fragments atteignent la Terre. La conférence organisée par l’ESA rassemblera les communautés chargées des géocroiseurs, de la surveillance spatiale et de la poursuite (SST) et mettra l’accent sur les progrès réalisés en exploitant les synergies entre les programmes de recherche, la détermination d’orbite et la gestion des risques concernant les géocroiseurs et les objets spatiaux.

La conférence débutera mardi 22 janvier ; la séance d’ouverture est programmée à 9h00 (heure de Paris). Des experts internationaux, notamment de la NASA et du DLR, seront présents et débattront des dernières réalisations et prévisions en matière d’observation des géocroiseurs et des débris.

La séance d’ouverture sera retransmise en direct à l’adresse suivante :

https://livestream.com/ESA 

 

Les sessions techniques commenceront à 11h00 (heure de Paris). Veuillez indiquer dans le formulaire d’accréditation si vous souhaitez participer à des sessions au cours des trois jours que durera la conférence. Vous trouverez des informations détaillées à l’adresse suivante :

https://neo-sst-conference.sdo.esoc.esa.int/page/programme

 

Accréditation des journalistes

Les représentants des médias peuvent s’inscrire en complétant le formulaire d’accréditation et en indiquant les jours qui les intéressent. https://se.myconvento.com/public/event_register/index/2643309

Merci de noter qu’il vous sera demandé de présenter une carte d’identité ou un passeport en cours de validité pour entrer à l’ESOC.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :media@esa.int.

 

Lieu

ESOC
Robert-Bosch-Straße 5
64293 Darmstadt
Allemagne

Pour se rendre à l’ESOC :
https://www.esa.int/About_Us/ESOC/Getting_to_ESOC

 

Pour de plus amples informations sur l’ESA et la sécurité spatiale
Programme de surveillance de l’espace (SSA) de l’ESA :

https://www.esa.int/Our_Activities/Operations/Space_Situational_Awareness/SSA_Programme_overview

Session de l’ESA au niveau ministériel « Space19+ » de novembre 2019 :

http://www.esa.int/About_Us/Welcome_to_ESA/ESA_on_the_way_to_Space19_and_beyond

Conférence de l’ESA sur les géocroiseurs et la détection des débris :

https://neo-sst-conference.sdo.esoc.esa.int/page/welcome

Informations sur l’ESOC:

www.esa.int/esoc

 

 

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale. Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour toute autre information, veuillez contacter :
Bureau Relations avec les médias de l’ESA
Courriel : media@esa.int
Tél. : +33 1 53 69 72 99

 


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 1 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 1/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

206


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.