Signature du contrat industriel pour BepiColombo

ESA and Astrium sign the BepiColombo contract
18 janvier 2008

Le coup d'envoi du développement industriel de la sonde BepiColombo, première mission européenne à destination de Mercure, a été officiellement donné. Le contrat, attribué par l'ESA à Astrium, a été signé aujourd'hui lors d'une cérémonie organisée à Friedrichshafen, en Allemagne.

BepiColombo, mission destinée à effectuer l'étude la plus complète de Mercure jamais réalisée, a été sélectionnée par l'ESA en octobre 2000 comme l'une des missions « Pierres Angulaires » de son programme scientifique. Cette sélection a été suivie par une série d’études industrielles qui se sont soldées par le choix d'Astrium comme maître d'œuvre en 2006.

Le lancement de BepiColombo est prévu pour août 2013 avec une arrivée autour de Mercure en 2019 après un voyage de six années à travers le système solaire interne. Il s'agit de la première mission vers Mercure comportant deux sondes distinctes : une européenne et une japonaise. Le programme est géré comme une mission conjointe placée sous la direction de l'ESA en collaboration avec l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA).

BepiColombo’s planetary and magnetospheric orbiters at Mercury

« Les deux orbiteurs se pencheront sur de nombreuses questions scientifiques, comme la formation et l'évolution d'une planète si proche de son étoile-mère, la structure interne de la planète et l’état de son champ magnétique. Il s’agira aussi de tester la théorie d’Einstein sur la relativité générale, » explique Johannes Benkhoff, responsable scientifique du projet BepiColombo à l'ESA.

Le premier satellite, l'Orbiteur d'étude planétaire de l'ESA (MPO), emportera à son bord 11 instruments permettant d'étudier la surface et la composition interne de la planète avec une précision inégalée, utilisant pour cela différentes longueurs d'onde et techniques d’observation.

Le second satellite, l'Orbiteur d'analyse de la magnétosphère (MMO) de la JAXA, comportera cinq instruments destinés à étudier la magnétosphère de la planète, c'est-à-dire la zone d'espace autour de la planète dominée par son champ magnétique.

Sous l'égide de l'ESA, Astrium prendra la tête de toute une équipe de sous-traitants industriels pour concevoir et intégrer l'orbiteur MPO de l'ESA, ainsi que le module de transfert vers Mercure (MTM), chargé d'amener à destination le composite formé par les orbiteurs MPO et MMO.

« Astrium devra relever plusieurs défis techniques, » ajoute Jan van Casteren, chef du projet BepiColombo à l'ESA. « Ceux-ci découlent essentiellement de la difficulté à de conduire des opérations dans l'environnement hostile d'une planète aussi proche du Soleil, où le rayonnement est près de dix fois plus intense qu'à proximité de la Terre. »

BepiColombo’s propulsion

Autre difficulté : atteindre Mercure et se placer sur orbite autour de la planète nécessite une forte quantité d'énergie, d’abord pour freiner la vitesse orbitale conférée par la Terre afin de tomber vers le Soleil, puis pour se laisser capturer par le champ gravitationnel de la planète. Pour cela, les phases de croisière et de mise en orbite reposeront principalement sur la propulsion solaire électrique, complétée par plusieurs manœuvres d’assistance gravitationnelle lors de survols planétaires et par une propulsion conventionnelle (chimique).

Pour garantir les meilleurs résultats, les instruments du MPO seront orientés vers la planète, une configuration inédite et encore jamais tentée sur Mercure en raison de la chaleur intense émanant de la surface. L'orbiteur est capable du plus haut taux de transfert de données jamais atteint depuis Mercure, pour renvoyer vers notre planète un grand volume de données de haute qualité pour des résultats scientifiques maximisés.

Pour de plus amples informations

Jan van Casteren, Chef du projet BepiColombo à l'ESA Courriel : Jan.van.Casteren @ esa.int

Johannes Benkhoff, responsable scientifique du projet BepiColombo à l'ESA Courriel : Johannes.benkhoff @ esa.int

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.