Trois astronautes européens à bord de la ISS en 2003

ISS October 2002
La plus récente image de la Station spatiale internationale
5 décembre 2002

ESA PR 75-2002. En 2003, l’Europe dépêchera trois nouveaux astronautes vers l’ISS. Depuis le début de son occupation permanente, en octobre 2000, la Station spatiale internationale a déjà accueilli cinq astronautes européens dans le cadre de différentes missions menées en coopération avec les agences spatiales américaine et russe.

Le prochain vol auquel participera un membre du Corps des astronautes de l’ESA est prévu pour avril 2003. Pedro Duque, de nationalité espagnole, prendra alors place à bord d’une capsule russe Soyouz dans le cadre d’une mission de 10 jours. En juillet, son collègue suédois Christer Fuglesang comptera parmi les membres de l’équipage de la mission STS-116 de la navette américaine, et en octobre, c’est l’astronaute néerlandais André Kuipers qui décollera à bord d’une capsule Soyouz pour une mission de 10 jours.

Les deux astronautes européens appelés à participer aux vols Soyouz en qualité d’ingénieur de bord conduiront une vaste série d’expériences scientifiques préparées par des chercheurs européens en réponse à des "avis d’offre de participation" de l’ESA. Ces deux missions assureront le remplacement de la capsule Soyouz qui reste amarrée pendant six mois à la station, où elle sert de véhicule principal de sauvetage de l’équipage.

Fuglesang ira sur la ISS durant la mission STS-116

La mission de la navette qui accueillera Christer Fuglesang (mission STS-116, ou vol d’assemblage n° 12A.1 de l’ISS) a pour objectif d’acheminer l’équipage 8 de l’ISS vers la station, d’ajouter de nouveaux segments à l’ossature de l’ISS et de ramener à Terre les trois membres de l’équipage 7. Christer Fuglesang exécutera trois activités extra-véhiculaires (EVA) pour fixer de nouveaux éléments à la station. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, ces "sorties dans l’espace" exigent des astronautes un effort très important.

Ces trois missions bénéficieront à la recherche spatiale européenne à un double titre: elles permettront aux scientifiques européens d’utiliser les installations de recherche de l’ISS et elles prépareront les astronautes européens au rôle qu’ils devront jouer à bord de la station une fois que le laboratoire européen Columbus aura été raccordé à cette dernière (en 2004).

Selon M. Jörg Feustel-Büechl, Directeur des Vols habités et de la Microgravité à l’ESA, "ces missions témoignent du très bon climat dans lequel se poursuit la coopération avec les partenaires russe et américain, et elles contribueront à faire avancer la recherche scientifique européenne avant la mise en orbite de notre laboratoire Columbus, en 2004".

L’ESA compte aussi utiliser la technologie de visualisation 3D et la vidéo par satellite pour associer davantage le grand public, et notamment les jeunes, au déroulement des vols spatiaux. Des expériences de communication seront également entreprises dans le cadre du programme éducatif de l’Agence.

Pedro Duque
Pedro Duque partira pour la ISS en avril 2003

Pedro Duque est né à Madrid en 1963. Titulaire d’un diplôme en aéronautique, il intègre le Corps des astronautes européens en 1992. En août 1993, il suit une formation à la Cité des Etoiles, en Russie, pour participer en qualité de coordinateur principal des liaisons avec l’équipage à Euromir 94, mission commune ESA/Russie qui se déroule du 3 octobre au 4 novembre 1994. Pedro Duque est ensuite sélectionné en tant que doublure de spécialiste charge utile pour la mission de recherche en microgravité STS﷓78/Spacelab, qui aura lieu en 1996, et formé à cet effet. Il remplit en 1998 les fonctions de spécialiste mission à bord de la navette Discovery aux côtés du "vétéran" John Glenn. A cette occasion, il est responsable des cinq installations scientifiques de l’ESA embarquées sur ce vol et du système informatique complexe utilisé à bord de la navette. En 1999, Pedro Duque se voit décerner, en compagnie de deux autres astronautes, le Prix du Prince des Asturies pour la coopération internationale.

Christer Fuglesang est né à Stockholm en 1957. Titulaire d’un doctorat en physique des particules, il est sélectionné en 1992 et formé en vue d’intégrer le Corps des astronautes européens. En 1995, l’astronaute suédois est sélectionné en tant que membre de l’équipage 2 de la mission Euromir 95. L’ESA le détache ensuite au Johnson Space Center de la NASA en qualité d’astronaute principal de soutien (« Prime Increment Support Astronaut »), dans le cadre de l’équipage 2 de l’ISS. STS-116 sera sa première mission dans l’espace.

André Kuipers
Ce sera le premier vol spatial pour André Kuipers

André Kuipers, né à Amsterdam en 1958, est diplômé en médecine. Il mène de nombreuses recherches en rapport avec les vols spatiaux et la physiologie spatiale. Depuis 1991, il est chargé de la coordination et de l’exécution d’un vaste programme d’expériences de l’ESA portant sur la physiologie en microgravité. Il est également responsable de la coordination des expériences en sciences de la vie prévues dans le cadre des campagnes de vols paraboliques de l’ESA. Depuis 1999, André Kuipers fait partie du Corps des astronautes européens. Le vol Soyouz d’octobre sera sa première mission dans l’espace.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Franco Bonacina
ESA – Service Relations avec les médias
Tél : + 33(0)1.53.69.71.55
Fax : + 33(0)1.53.69.76.90

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.