Rosetta s'approche de la Terre pour la deuxième fois

Rosetta closest to Earth
8 novembre 2007

Rosetta, la sonde de l'ESA lancée à la poursuite de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, se prépare à effectuer son deuxième survol de la Terre le 13 novembre. Les opérateurs de la sonde ne laissent rien au hasard pour s'assurer que la gravité de notre planète lui confère l’accélération nécessaire pour atteindre son objectif.

Ce survol est la troisième étape cruciale de Rosetta dans son périple de 10 années à destination de 67P/Churyumov-Gerasimenko. La manœuvre de correction de trajectoire effectuée avec succès le mois dernier a permis de préparer la sonde de l'ESA à ce rendez-vous imminent. La sonde est maintenant placée sur la trajectoire idéale pour extraire la quantité d'énergie nécessaire du champ gravitationnel de la Terre, ce qui lui permettra ultérieurement d'économiser ses ressources.

C'est vers 21h57 (heure de Paris) le 13 novembre que la sonde passera au plus près de notre planète à une vitesse de 45 000 km/h (environ 12,5 km/s) par rapport à la Terre. Rosetta survolera alors l'océan Pacifique, au sud-ouest du Chili, à 63° 46’ Sud et 74° 35’ Ouest.

Rosetta Mars swing-by, 25 February 2007
Rosetta Mars swing-by, 25 February 2007

Le surcroît d'énergie acquis lors de ce survol permettra à Rosetta de pénétrer pour la deuxième fois dans la ceinture d'astéroïdes, d'y observer Lutetia (deuxième astéroïde cible de la mission) et enfin d'atteindre la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. La rencontre est prévue pour 2014, à près de 4 unités astronomiques - soit 600 millions de km - du Soleil.

Activité intense en prévision...

Rosetta swings by Earth
Rosetta swings by Earth

Pendant le survol de la Terre, la plus grande priorité sera donnée aux opérations de la sonde, car la manœuvre est cruciale pour la réussite de la mission. En outre, lorsqu'elle s'approchera puis s'éloignera de la Terre, Rosetta sera sous une illumination solaire et une température défavorables. C'est pourquoi seuls quelques rares créneaux seront permis pour utiliser les instruments en toute sécurité.

Malgré cela, des expériences à la fois sur l'orbiteur et l’atterisseur Philae seront activées à des fins d’étalonnage, de mesures scientifiques et d'imagerie. Les observations de la sonde sont programmées pendant son passage au plus près de la Terre, soit du 7 novembre à 01h00 au 20 novembre à 15h00 (heures de Paris).

Rosetta en profitera pour observer l'atmosphère et la magnétosphère et tentera également de repérer des étoiles filantes depuis l'espace. La sonde photographiera aussi des régions urbaines d'Asie, d'Afrique et d'Europe, puis elle se tournera vers la Lune pour obtenir un spectre de sa face illuminée. Lorsqu'elle s'éloignera à nouveau de notre planète, Rosetta prendra des clichés du système Terre-Lune vu de loin.

La sonde sera contrôlée depuis le Centre des Opérations de l'ESA ESOC) à Darmstadt, en Allemagne.

Pour de plus amples informations sur la sonde Rosetta et les opérations scientifiques, ou pour obtenir une chronologie précise des événements et consulter les questions fréquemment posées (en anglais), Rosetta second Earth swing-by Q&A

Lors du survol de Rosetta au-dessus de la Terre, le portail Web de l'ESA animera un Blogue Rosetta swing-by blog sur lequel vous trouverez des mises à jour régulières, des actualités et des informations provenant directement de la salle de contrôle dédiée à Rosetta à l'ESOC.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.