ESA

Back to Index

English  |  German

N° 2–2017: Appel aux médias : premier vol de la plate-forme SmallGEO

25 janvier 2017

Le premier vol de la nouvelle petite plate-forme européenne polyvalente géostationnaire SmallGEO aura lieu aux premières heures de la matinée du 28 janvier, à bord d’un lanceur Soyouz.

Elle emportera une charge utile de télécommunications, Hispasat 36W-1, ce qui concrétisera le premier partenariat entre l’ESA et l’opérateur espagnol Hispasat  et constituera le premier vol de la plate-forme de l’entreprise allemande OHB System AG.

Il s’agira du premier satellite de télécommunication conçu, intégré et testé en Allemagne depuis plus d’un quart de siècle. Ce lancement sera également la première occasion pour un Soyouz de placer en orbite de transfert géostationnaire depuis le port spatial de l’Europe à Kourou (Guyane française) un satellite de télécommunications de plus de trois tonnes.

Le décollage est prévu à 01h03 TU le 28 janvier (02h03 heure de Paris, 22h03 heure locale le 27 janvier).

Le satellite devra se placer en orbite géostationnaire à 36 degrés ouest, d’où il assurera une couverture en bande large de l’Europe, des Iles Canaries et du continent américain.

C’est grâce à sa charge utile REDSAT qu’il pourra offrir une meilleure qualité de signal et une couverture modulable des terres émergées, en affectant simultanément jusqu’à quatre faisceaux reconfigurables différents en bande Ku, et en adaptant leur puissance et leur direction à la demande.

Associé à une charge utile commerciale classique utilisant des répéteurs de pointe en bandes Ka et Ku, REDSAT permettra des vitesses de transmission plus élevées. Il pourra également convertir au nouveau format DVB (radiodiffusion vidéonumérique) de deuxième génération les données qu’il reçoit au format existant.

La plate-forme SmallGEO et la mission Hispasat 36W-1 ont été mises au point dans le cadre du Programme de recherche de pointe sur les systèmes de télécommunications (ARTES) de l’ESA dont le but est de faire fructifier les investissements consentis dans la recherche et le développement pour qu’ils débouchent sur des produits commerciaux. Elles contribueront à asseoir le succès de l’Europe et du Canada sur le marché mondial fortement concurrentiel des satellites de télécommunication.

Le lancement sera retransmis en direct sur le site web de l’ESA.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA www.esa.int

 

Pour toute autre information, veuillez contacter :

Bureau Relations avec les médias de l’ESA

Tél : +33 1 53 69 72 99

Courriel : media@esa.int


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

108


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.