ESA

Back to Index

English  |  German

N° 24–2017: Appel aux medias : les 4 prochains satellites Galileo sont prêts à être lancés

5 décembre 2017

Les satellites Galileo 19 à 22 doivent être lancés le 12 décembre à 18h36 TU (19h36 heure de Paris, 15h36 heure locale) depuis le port spatial de l’Europe à Kourou (Guyane française) par une Ariane 5.

Ce lancement portera à 22 le nombre de satellites composant la constellation Galileo et améliorera la disponibilité globale des signaux de navigation. C’est le 15 décembre 2016 qu’ont commencé les services initiaux de Galileo, première étape vers la capacité opérationnelle complète.

Les médias sont conviés à une conférence de presse audio qui aura lieu le 11 décembre à 16h30 TU (17h30 heure de Paris) pour connaître les dernières informations sur le système. Les journalistes souhaitant y assister sont invités à contacter le Bureau Relations avec les médias de l’ESA (media@esa.int) avant le 8 décembre.

Couverture du lancement

ESA TV

En coopération avec Arianespace, ESA TV diffusera gratuitement et en direct à l’attention des médias la vidéo du lancement. Pour plus d’informations, consultez : http://www.esa.int/esatv/Television

Site web

Le lancement fera l’objet d’une retransmission vidéo en direct sur le portail de l’ESA (www.esa.int), avec des informations actualisées en permanence.

Images

Les dernières photos en haute résolution sont disponibles sur les sites suivants :

Galerie multimédia de l’ESA : http://spaceinimages.esa.int/Images

Photothèque de l’ESA pour les professionnels : http://www.esa-photolibrary.com

Les médias peuvent envoyer leurs demandes d’images à : spaceinimages@esa.int

Médias sociaux
Twitter : @ESA et le hashtag #Galileo

Vous trouverez en outre des informations actualisées sur :

Facebook : https://www.facebook.com/EuropeanSpaceAgency

Google+ : https://plus.google.com/+EuropeanSpaceAgency

YouTube : https://www.youtube.com/ESA

À propos de Galileo

Galileo est le système de navigation par satellite de l’Europe ; il est composé à la fois de satellites en orbite et de leur infrastructure au sol, et propose à l’Europe comme au monde entier toute une gamme de services de localisation, de navigation et de mesure du temps. 

La phase de définition, de développement et de validation en orbite a été conduite par l’ESA et financée conjointement par l’ESA et la Commission européenne ; elle a débouché sur la mise en place d’une mini-constellation de quatre satellites et d’un segment sol limité axé sur la validation du concept d’ensemble de Galileo, avant son déploiement ultérieur.

La phase de capacité opérationnelle complète qui est en cours est intégralement financée par l’UE et gérée par la Commission. Cette dernière a conclu avec l’ESA une Convention de délégation en vertu de laquelle l’ESA œuvre en tant qu’agent de conception et d’approvisionnement pour le compte de la Commission.

Pour plus d’informations sur Galileo :

http://www.esa.int/Our_Activities/Navigation

 

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour toute autre information, veuillez contacter :

Bureau Relations avec les médias de l’ESA

Courriel : media@esa.int
Tél. : +33 1 53 69 72 99

 

 

 


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 2 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

121


Copyright 2000 - 2019 © European Space Agency. All rights reserved.