ESAEducationAccueilLa Terre vue de l'EspaceL'EnvironnementEnvisat pour les Ecoles
   
Météo et climat
Changement global
Surveillance de désastre
Ressources
Multimedia
Earth images galleryImage GalleryVideo Gallery
Services
Recherche dans Eduspace
 
 
 
 
 
printer friendly page
L'ouragan Katrina
 
The track of Hurricane Katrina
Trajectoire de Katrina
 
Le 25 août 2005, l'ouragan Katrina frappait le sud-est fortement peuplé de l'État de Floride, aux États-Unis, avec des rafales de vent atteignant 130 kilomètres à l'heure, causant des dégâts considérables. Les fortes précipitations ont, quant à elles, provoqué des inondations mortelles.
 
L'ouragan s'est ensuite déplacé le long du Golfe du Mexique où, alimenté par un flux d'eau chaude, il a gagné en intensité et atteint la catégorie 5 de l'échelle de Saffir-Simpson. Le 29 août, l'ouragan Katrina s'abattait sur le littoral sud des États-Unis, détruisant les infrastructures sur une bande côtière de quelque 160 kilomètres. Arrivée à la Nouvelle-Orléans, Katrina était redescendue en catégorie 3. Au-dessus des terres, l'ouragan a rapidement perdu en intensité, terminant sa course le 31 août sur sa trajectoire nord-est. La Nouvelle-Orléans a ensuite été frappée par une importante onde de tempête.  
 
Que s'est-il passé ?

Le 25 août, un tourbillon atmosphérique de basse pression situé au-dessus des Bahamas, dans l'océan Atlantique, s'est transformé en un ouragan baptisé Katrina. Comme dans toutes les zones de basse pression de l'hémisphère Nord, le courant de l'air circulait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
 
 

Graphical model showing hurricane
Représentation graphique d'une section transversale verticale de la circulation de l'air, des nuages et des pluies associés à un ouragan
 
Pour qu'un cyclone tropical se forme, la température de la mer en surface doit être au minimum de 27°C. Sous l'effet du rayonnement solaire, l'eau s'évapore, s'élève sous forme d'air humide, puis lorsque la vapeur d'eau se condense et libère de l'énergie, forme des nuages.
 
 
ASAR Wide Swath Mode image of Hurricane Katrina's eye
L'œil de l'ouragan Katrina
La force de Coriolis provoque la formation d'un tourbillon atmosphérique, lequel entraîne le flux d'air vers le haut, en spirale. L'air tourne autour de « l'œil » de l'ouragan où il n'y a quasiment pas de vent en raison de la très faible pression atmosphérique à la surface de la mer. L'air maritime humide circule vers « l'œil », où il monte progressivement en hauteur. Il entraîne avec lui de l'air plus froid qui est par conséquent réchauffé. Un système stable est ainsi généré, lequel peut produire des vents extrêmement violents.

La saison officielle des ouragans s'étend de juin à novembre. Les ouragans peuvent représenter de graves menaces pour les populations et les infrastructures en raison des fortes précipitations et des inondations, mais aussi des vents violents qui les accompagnent.

Dans cette étude de cas, nous allons nous intéresser à l'utilisation de la télédétection pour l'observation des ouragans et des dégâts qu'ils occasionnent, en utilisant des images radar et des images optiques capturées par des satellites européens.
 
 

 


Ondes de tempête
Introduction
L'ouragan Katrina
Exercices
Exercice 1: Étude de l'ouragan Katrina du sommet des nuages aux vagues océaniquesExercice 2 : Visualisation et observation des zones inondées provoquées par l'ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans
Liens utiles
Hurricane Katrina - NOAAHurricane Katrina - WikipediaNational Hurricane Center - NOAAStorm surge overview - NOAAGlobal Monitoring for Environment and Security - ESAInternational Charter Space and Major DisastersTropical weather and hurricanes - Physicalgeography
Autre article
Envisat sees whirling Hurricane Katrina from ocean waves to cloud tops
 
 
 
   Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.